Une hausse vertigineuse de faillites d’entreprises touchera le Maroc

UNE HAUSSE VERTIGINEUSE DE FAILLITES D’ENTREPRISES TOUCHERA LE MAROC

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.




« Au Maroc, le rebond des défaillances d’entreprises est l’un des plus spectaculaires parmi les pays concernés par son étude », indique Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit, selon lequel cette tendance est due à « une croissance économique significativement revue à la baisse en 2022, à moins de 1%, l’envolée de la facture énergétique, la hausse des taux d’intérêt et des salaires, entre autres facteurs » qui « pèseront fortement sur la rentabilité et la trésorerie des entreprises marocaines. »

À cela s’ajoutent, l’impact additionnel du choc énergétique et de la pression inflationniste, qui ont contribué à rendre la situation économique encore plus sensible, induisant ce niveau particulièrement important de défaillances d’entreprises.




Le rapport explique qu’au Royaume du Maroc, l’effet de la crise économique commencera à se faire sentir avec « davantage d’acuité en 2023, là où des aides publiques exceptionnelles et une grande stabilité des agrégats macro-économiques avaient permis de digérer davantage les chocs exogènes. »

En conclusion, le leader mondial de l’assurance-crédit Allianz Trade a estimé que « de par son profond ancrage économique autour des pays de la zone euro, mais également de par les hausses enregistrée et escomptée du taux directeur par Bank Al-Maghrib (la Banque centrale du Royaume du Maroc), l’impact sur les marges des entreprises marocaines devrait suivre une tendance similaire à celle anticipée pour les entreprises de la zone euro. »