Forte délégation marocaine au 66ème congrès de l’Union internationale des avocats à Dakar

DAKAR: UNE FORTE DÉLÉGATION MAROCAINE AU 66ÈME CONGRÈS DE L’UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS

Une importance délégation marocaine, composée de 45 avocats dont 17 bâtonniers, a pris part aux travaux du 66ème congrès de l’Union internationale des avocats (UIA), tenu du 26 au 30 octobre au Centre international des Conférences Abdou Diouf (CIDAD) à Diamniadio, aux environs de Dakar.




Cet événement, qui a pour thème principal « La gouvernance des ressources minières et énergétiques en Afrique et au- delà », a été une occasion pour les membres de la délégation marocaine de consolider les relations des avocats et des barreaux marocains avec les représentants des différents barreaux internationaux et organisations mondiales.

Au cours de cette rencontre, les avocats ont discuté deux thèmes majeurs à savoir la gouvernance des ressources minières et énergétiques et au-delà et l’efficacité et la pertinence des systèmes judiciaires.

Le 66ème congrès de l’Union internationale des avocats a été marqué par plusieurs réunions et rencontres, notamment les forums des avocats africains, des avocats arabophones, des avocats asiatiques, des avocats des pays d’Europe centrale et orientale et des avocats latino-américains.

Il s’agit également des forums des avocats francophones, des avocats germanophones, des avocats lusophones et des avocats hispanophones.




Une session spéciale sur « les violences sexuelles dans les zones de conflit », animée par l’un des invités d’honneur du 66ème congrès, le Dr Denis Mukwege, a été tenue au cours de ce Congrès.

Une trentaine de sessions de travail animées par près de 300 orateurs internationaux se sont déroulées en parallèle au Centre International de Conférences Abdou Diouf à l’occasion de cette rencontre.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre, qui a connu la participation d’environ 800 avocats issus de plus de 80 pays, avait été présidée par le Chef de l’État Sénégalais, Macky Sall qui a prononcé une allocution à cette occasion.

« Le Sénégal se réjouit d’accueillir le 66ème Congrès de l’Union internationale des Avocats qui se tient pour la première fois de son histoire en Afrique subsaharienne.

Et il m’est agréable de venir présider personnellement votre rencontre, d’autant plus que je compte parmi vous des amitiés qui remontent à l’université de Dakar », avait dit le président sénégalais dans son discours.




« S’y ajoute que vos assises s’inscrivent naturellement dans le sillage des grands évènements internationaux que le Sénégal s’honore d’abriter, à l’instar du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique des 24 et 25 octobre.

Ma présence témoigne également de ma disposition à l’écoute et au dialogue qui nourrissent et entretiennent la matière juridique si essentielle à l’encadrement des relations humaines, et institutionnelles, ainsi qu’à la consolidation de la Justice, de la démocratie et de l’État de droit », avait-t-il ajouté.

Le président Macky Sall a souligné que les thématiques de ce 66ème Congrès, à savoir « la gouvernance des ressources minières et énergétiques en Afrique et au-delà » et « l’efficacité et la pertinence de nos systèmes judiciaires, renvoient à des problématiques d’une actualité brûlante ».

« Elles posent en filigrane l’urgence liée à la protection de nos ressources naturelles d’une part, et à la promotion des valeurs de la démocratie et de l’Etat de droit d’autre part.




Je voudrais dire ici que cette urgence n’est pas propre à l’Afrique.

En effet, si la gouvernance des ressources minières et énergétiques fait l’objet d’un mécanisme indépendant d’évaluation internationale à travers l’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives (ITIE) c’est bien parce qu’elle constitue un enjeu à vocation mondiale, transcendant par-là les frontières africaines », a fait noter le chef de l’État sénégalais.

L’Union internationale des avocats est une organisation mondiale et multiculturelle pour la profession juridique, créée en 1927 avec plus de 2000 membres répartis dans 110 pays.

Elle favorise le développement professionnel et l’échange international d’informations et d’idées, tout en promouvant l’État de droit, la défense de l’indépendance et liberté des avocats dans le monde.