Le Maroc dispose de 9 stations de dessalement d’eau de mer

LE MAROC DISPOSE DE 9 STATIONS DE DESSALEMENT D’EAU DE MER

De passage, ce lundi 31 octobre 2022, devant les députés, le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé que le Maroc dispose de neuf stations de dessalement de l’eau de mer, d’une capacité de 147 millions de mètres cubes par an.

Nizar Baraka





Répondant à une question orale à la Chambre des représentants, ce lundi 31 octobre 2022, le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a souligné que 1,3 milliard de mètres cubes d’eau potable est consommé annuellement au Royaume du Maroc, dont la plus grande partie provient des barrages et des nappes phréatiques.

Nizar Baraka a également signalé que le Royaume du Maroc ne dispose que de neuf stations de dessalement d’eau de mer, d’une capacité de 147 millions de mètres cubes par an, tout en faisant observer qu’à la suite des orientations royales, et pour faire face aux défis imposés par le stress hydrique, le gouvernement veut faire en sorte que 50%, au minimum, des eaux potables consommées provienne du dessalement d’eau de mer.




Ceci permettra ainsi de répondre aux besoins de l’irrigation dans les zones agricoles et alléger la pression sur les barrages, quel que soit le volume pluviométrique enregistré, a ajouté le ministre de l’Équipement et de l’Eau.

Faisant le point sur les projets de station de dessalement, Nizar Baraka a rappelé la future station de la capitale économique, d’une capacité de 300 millions de m³ par an.

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau a également évoqué le projet de dessalement de l’eau à Dakhla (40 millions de m3), et ceux à Safi, à El Jadida (90 millions de m³) et à Nador (200 millions de m³).

D’autres stations seront aussi programmées par la suite.