Un cargo chargé de céréales quitte l’Ukraine pour le Maroc

UN CARGO CHARGÉ DE CÉRÉALES QUITTE L’UKRAINE POUR LE MAROC

Trois cargos chargés de céréales ont quitté ce mardi les eaux ukrainiennes pour diverses destinations dont le Maroc, après la suspension samedi par la Russie de l’accord d’exportation de céréales.




Les trois navires sont le Nimet Torlak, qui a quitté Yuzhni ce mardi chargé de 12 700 tonnes de farine de tournesol pour le Maroc, le SSI Challenger, qui a quitté le port de Chornomorsk lundi avec 49 000 tonnes de maïs à destination de l’Allemagne, et le Bomustafa O, qui a quitté le même port ce mardi pour la Libye avec 22 800 tonnes de blé, rapporte l’agence de presse espagnole hispanophone EFE.

Lundi, 14 autres navires dont 12 navires en provenance de l’Ukraine et 2 navires en provenance d’Istanbul ont transité par le même couloir humanitaire, a indiqué le Centre conjoint de coordination d’Istanbul dans un communiqué.

« Le coordinateur des Nations unies pour l’Initiative céréalière de la mer Noire, Amir Abdulla, poursuit les discussions avec les trois États membres (de l’accord, à savoir la Russie, l’Ukraine et la Turquie) afin de retrouver leur pleine participation au CCM », assure-t-on.




« L’accord sur l’exportation de céréales a largement contribué à atténuer la crise alimentaire mondiale, car près de 10 millions de tonnes de céréales ont été expédiées à ceux qui en avaient besoin », a déclaré le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, ajoutant que les problèmes trouvent des solutions dans « la coopération et le dialogue ».

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a échangé lundi par téléphone avec son homologue russe, Sergei Shoigu, et ce mardi avec son homologue ukrainien, Oleksii Reznikov pour que l’invasion russe en Ukraine n’impacte pas l’exportation de céréales en raison de son importance pour la sécurité alimentaire mondiale.

Le total des céréales exportées des trois ports ukrainiens Odessa, Chornomorsk et Yuzhni, a atteint 9,7 millions de tonnes.