Condamnée pour « insulte à l’Islam », une Marocaine en grève de la faim

CONDAMNÉE POUR « INSULTE À L’ISLAM », UNE MAROCAINE EN GRÈVE DE LA FAIM

Fatima Karim, la « militante » marocaine qui a écopé de deux ans de prison ferme pour « atteinte à la religion islamique », a entamé une grève de la faim pour protester contre son « sévère jugement ».




Sur Facebook, la famille de Fatima Karim a annoncé que la militante de 39 ans observe une grève de la faim depuis bientôt deux semaines pour protester contre son jugement rendu mi-septembre 2022.

Poursuivie pour avoir partagé des publications satiriques en langue arabe sur sa page Facebook, dans lesquelles elle « se moquait » des versets du Coran et des hadiths du Prophète, la blogueuse avait écopé de deux ans de prison ferme, ainsi qu’une amende de 50 000 dirhams le 15 août dernier devant le tribunal de première instance d’Oued Zem pour « atteinte à la religion islamique par voie électronique ».

Elle est en prison depuis la mi-juillet.

Durant son procès en appel le 6 septembre, elle a présenté des excuses à « quiconque s’est senti offensé » par ses publications, ajoutant qu’elle n’avait jamais eu l’« intention » de porter atteinte à l’Islam.

Ses excuses ne serviront à rien.

La Cour a confirmé le jugement rendu en première instance.