Espagne: appel du parti raciste Vox à expulser le rappeur Morad au Maroc

ESPAGNE: APPEL DU PARTI RACISTE VOX À EXPULSER LE RAPPEUR MORAD AU MAROC

Le parti d’extrême droite Vox de Sabadell (nord-est de l’Espagne) a publié sur son compte Twitter un message raciste contre le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, appelant à l’expulsion de l’artiste s’il est prouvé qu’il a financé un groupe de Marocains pour commettre un acte criminel. Le tweet manifestement raciste a suscité de vives réactions.




« Le rappeur Morad a été arrêté par les Mossos pour avoir prétendument financé un groupe de Marocains jusqu’à 1 000 euros pour brûler des conteneurs. Avec Vox, il sera expulsé si le crime est prouvé », a tweeté dimanche Vox Sabadell. La réaction des internautes ne s’est pas fait attendre pour dénoncer ce post raciste.

Le professeur de droit constitutionnel et ex-avocat de la Cour constitutionnelle, Joaquín Urías, a rappelé au parti d’extrême droite que « Morad est espagnol. Il ne peut pas être expulsé… À moins que Vox veut dire que les personnes d’une autre race doivent être expulsées ».

Le rappeur Morad a été libéré sous caution après avoir été arrêté mercredi pour trouble à l’ordre public en raison de son implication présumée dans l’incendie des conteneurs à L’Hospitalet de Llobregat (Barcelone).

Le tribunal de la ville a ordonné l’expulsion du rappeur de son quartier La Florida où il est désormais persona non grata, estimant que cette mesure est « nécessaire pour assurer la sécurité des personnes et des biens ». Pour la défense de Morad, cette mesure est plutôt « disproportionnée ».



Espagne: le rappeur marocain Morad a des ennuis avec la justice