Le Maroc veut atteindre 26 millions de touristes d’ici 2030

LE MAROC VEUT ATTEINDRE 26 MILLIONS DE TOURISTES D’ICI 2030

Le Royaume du Maroc veut atteindre 26 millions de touristes d’ici 2030. Pour ce faire, plusieurs mesures sont prévues.




Le Royaume du Maroc veut doubler les arrivées des touristes avant la fin de cette décennie, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce mercredi 2 novembre.

Le journal fait remarquer qu’au moment où le marché international se remet peu à peu des effets de la crise sanitaire ayant frappé de plein fouet le tourisme mondial, le Maroc se positionne déjà pour la reprise qui se profile.

Selon la ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, qui a récemment présenté le budget du secteur pour le prochain exercice budgétaire, le gouvernement mobilise de nouveaux moyens dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2023, avec une part importante aux investissements.

Notons que le budget prévisionnel alloué au département du tourisme se chiffre à plus de 691,7 millions de dirhams en 2023, et que le budget prévisionnel consacré à l’investissement pour le tourisme s’établit à plus de 628,56 millions de dirhams.

«Passant en revue les principales mesures du plan d’action de l’année prochaine, la ministre a fait état de la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route pour le secteur qui vise à doubler le nombre de touristes pour atteindre 26 millions d’ici 2030», précise le quotidien.




Elle a également cité l’accélération des mesures portant sur le marketing et la promotion pour augmenter les arrivées de touristes. 

À cela s’ajoute un appui technique et financier dans le cadre de conventions signées ou en cours de signature pour le développement du produit touristique.

Un accent particulier sera mis sur la reprise des études liées au secteur du tourisme après une interruption de deux ans.

Par ailleurs, le quotidien indique que le budget prévisionnel du département de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire s’élève à près de 378,74 millions de dirhams, dont 213,41 millions dédiés à l’investissement.

La ministre a aussi parlé de plusieurs actions dont la mise en œuvre intégrale de la loi n°50.17 relative à l’exercice des activités de l’artisanat, du chantier du Registre national de l’artisanat et du programme de généralisation de la protection sociale.

«Pour rappel, en 2021 les exportations des produits d’artisanat ont réalisé un chiffre d’affaires dépassant les 893 millions de dirhams, soit une croissance de 50% par rapport à l’année précédente».