Espagne: hausse inquiétante du nombre de Marocains portés disparus

HAUSSE INQUIÉTANTE DU NOMBRE DE MAROCAINS PORTÉS DISPARUS EN ESPAGNE

Plus de 20 000 (22 285) personnes, dont des Marocains pour la plupart, ont disparu en Espagne en 2021. Une situation qui devient préoccupante.




L’Association des droits de l’homme du Grand Rif, basée à Nador, a sollicité l’intervention du ministère marocain des Affaires étrangères « afin de suivre le dossier de la disparition des Marocains en Espagne et dans tous les pays du monde » à travers les ambassades et consulats.

À fin octobre, 2 423 Marocains dont des centaines de mineurs ont disparu en Espagne, précise l’ONG qui soupçonne que des réseaux de trafic d’organes humains » soient à l’origine des nombreuses disparitions de migrants marocains.

« Il s’agit de disparitions ponctuelles et volontaires de jeunes qui quittent le centre pour mineurs puis y reviennent », indique pour sa part le ministère espagnol de l’Intérieur, rejetant l’hypothèse d’un trafic d’organes ou d’un trafic d’enfants.

« La grande majorité sont des mineurs qui s’échappent du centre et, bien qu’ils reviennent plus tard, ils doivent logiquement porter plainte, et cela augmente les statistiques de personnes disparues ».




C’est ce que confirment à El Español des agents en poste dans les centres de mineurs dans les villes occupées de Sebta et Melilla.

Le médiateur andalou, Jesús Maeztu, qui n’a cessé de dénoncer depuis une dizaine d’années que la communauté autonome est une route migratoire vers l’Europe pour les migrants, notamment les mineurs et les femmes, ne souscrit pas aussi à l’hypothèse de l’existence d’organisations criminelles dédiées au trafic d’organes ou d’enfants.

Face à la hausse des cas de disparition dans la péninsule, le ministère de l’Intérieur a lancé en 2018 le Centre national des disparus qui enregistre et analyse les données afin d’apporter des solutions viables au problème.

Dans son plan stratégique sur les personnes disparues (2022-2024), le ministère de l’Intérieur a prévu des actions pour « promouvoir les activités de prévention et sensibiliser les citoyens ».

En 2021, 2 856 Marocains dont 2 317 mineurs ont disparu en Espagne.