Tanger: 5 arrestations pour trafic de protoxyde d’azote

TANGER: 5 ARRESTATIONS POUR TRAFIC DE PROTOXYDE D’AZOTE

Impliquées dans la détention et la distribution de protoxyde d’azote, un gaz utilisé comme drogue aux effets euphorisants, cinq personnes, âgées entre 21 et 33 ans, ont été arrêtées par la Sûreté nationale de Tanger.




Le protoxyde d’azote, gaz qui peut être utilisé comme anesthésiant à usage médical, devient une drogue addictive pour les adolescents et les jeunes.

Son usage détourné consiste à inhaler le gaz par le biais d’un ballon, après avoir « cracké » la cartouche pour l’ouvrir.

Le produit, bon marché, est consommé par certains adolescents et jeunes adultes.

Ils recherchent l’effet rapide, fugace, euphorisant et les distorsions sensorielles ressenties avec ce produit.

Les éléments de la Sûreté nationale de la ville de Tanger, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont arrêté cinq personnes, âgés de 21 à 33 ans.

Ces individus sont soupçonnés d’être impliqués dans la détention et la distribution de protoxyde d’azote.

Il s’agit d’un gaz, un produit chimique normalement utilisé sous contrôle médical, en tant qu’anesthésiant en milieu hospitalier.




Mais à cause de ses effets euphorisants, il est détourné de sa fonction première, pour servir de drogue aux adolescents.

Le procédé consiste à inhaler ce gaz aux effets hilarants via un ballon.

Le produit, bon marché, est d’un effet rapide.

Les suspects ont été interpellés au cours d’investigations actuellement menées par les services de la Police judiciaire, dans le contexte de la de saisie de 520 bouteilles, contenant 1.133 litres de ce gaz dans un entrepôt de Tanger.

Les recherches qui ont été menées par la Police judiciaire dans cette même affaire ont également abouti à la saisie de 1.075 litres supplémentaires dans un entrepôt à Sebt Zenat, à la périphérie de Tanger, ce qui porte le total saisi de ce produit chimique à 2.208 litres.

Les suspects ont été mis à disposition de l’enquête actuellement supervisée par le Parquet, afin de déterminer l’ensemble des actes criminels imputés à chacun des suspects et de déterminer de probables ramifications en lien avec cette affaire.