USA: Puneet Talwar prête serment avant de rejoindre son poste au Maroc

USA: PUNEET TALWAR PRÊTE SERMENT AVANT DE REJOINDRE SON POSTE AU MAROC

Le nouvel ambassadeur des États-Unis au Maroc, Puneet Talwar, a prêté serment au département d’État américain, à la veille de sa sa prise de fonction dans le Royaume.




Sur son compte Twitter, l’Ambassade des États-Unis à Rabat a écrit: « Félicitations au nouvel ambassadeur américain au Maroc, Puneet Talwar, pour avoir prêté serment ! Nous lui souhaitons, ainsi qu’à son équipe de l’ambassade des États-Unis, du succès dans leurs efforts pour renforcer le partenariat entre les États-Unis et le Maroc ».

En mars dernier, le président américain, Joe Biden, avait proposé Puneet Talwar comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès du Royaume du Maroc.

Puneet Talwar occupait des postes de direction dans la sécurité nationale et la politique étrangère au Département d’État, à la Maison-Blanche et au Sénat américain, avait précisé un communiqué de la Maison-Blanche.

Puneet Talwar était jusque là conseiller principal au Département d’État et a précédemment été secrétaire d’État adjoint aux affaires politiques et militaires, assistant spécial du président, directeur du Conseil de sécurité nationale et chef de cabinet du Comité des relations étrangères du Sénat américain.




Selon la biographie publiée par la Maison-Blanche, Puneet Talwar était chercheur principal à l’Asia Society Policy Institute, chercheur invité à l’University of Pennsylvania Center, conseiller auprès de l’organisation non gouvernementale InterMed for Conflict Resolution et professeur au Georgetown University Center for Security Studies.

Originaire de Washington D.C., Puneet Talwar a obtenu un baccalauréat en ingénierie de l’Université Cornell, une maîtrise en affaires internationales de l’Université de Columbia et est membre du Council on Foreign Relations.

Le diplomate était l’un des principaux conseillers de Barack Obama sur les affaires du Moyen-Orient et a aidé à engager des pourparlers avec l’Iran avant l’accord sur le nucléaire.