(Document) Marchandises et cadeaux: que dit la douane marocaine ?

(DOCUMENT) MARCHANDISES ET CADEAUX : QUE DIT LA DOUANE MAROCAINE ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.




« Il n’y a aucun changement depuis l’entrée en vigueur du décret de 2012 établissant le cadre juridique auxquels doivent se conformer les voyageurs aux passages frontaliers (aéroports, ports, points de passage à niveau) », a indiqué Nizar Nasr, un haut responsable de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII), précisant que les agents de la douane n’ont reçu aucune nouvelle instruction à ce sujet.

Le décret de 2012, qui n’a pas été modifié, autorise l’importation de produits et objets d’une valeur de 2 000 dirhams pour les personnes ayant leur résidence habituelle au Maroc ou les visiteurs étrangers.




Les Marocains résidant à l’étranger bénéficient quant à eux de la franchise totale des droits et taxes pour les objets à usage personnel dont la valeur est inférieure à 20 000 dirhams par année civile.

Cette réglementation est appliquée avec beaucoup de flexibilité, assure Nizar Nasr, soulignant que « les douanes n’ont jamais taxé une personne pour avoir dépassé le seuil autorisé de 200 ou de 300 dirhams ».

Le haut responsable rappelle que Bank Al Maghrib a interdit l’exportation et l’importation de plus de 2 000 dirhams par les voyageurs qui doivent par ailleurs déclarer les montants de 100 000 dirhams ou plus. Une mesure qui vise à lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, a-t-il indiqué. Document: etrangers au Maroc – douane