Maroc: 25 millions d’euros investis dans l’exploration pétrolière cette année

LE MAROC A DÉJÀ INVESTI 25 MILLIONS D’EUROS DANS L’EXPLORATION PÉTROLIÈRE CETTE ANNÉE

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.




L’Office national marocain des hydrocarbures a indiqué dans son rapport d’activités avoir alloué à fin septembre, 16,84 millions de dirhams (1,5 million d’euros) à l’exploration.

Ces activités de recherche ont été menées sur une superficie totale de 207 423 kilomètres carrés en haute mer et sur terre, en collaboration avec 11 sociétés.

L’Office national marocain des hydrocarbures a déjà délivré 58 permis, deux autorisations de reconnaissance et dix concessions d’exploitation, est-il précisé dans le document auquel l’agence de presse espagnole EFE a eu accès.

Le Maroc cherche des alternatives aux importations de carburants et travaille à développer des énergies renouvelables pour être d’ici 2030 le leader dans ce domaine.




La valeur des importations marocaines de produits énergétiques a doublé au cours des neufs premiers mois de l’année, s’établissant à 104 milliards de dirhams (9,4 milliards d’euros) contre 46 milliards de dirhams (4 milliards d’euros) à la même période de 2021.

Cette augmentation est due à la flambée des prix sur les marchés internationaux et à la hausse des importations (+11,5%), souligne le document.

Dans son discours prononcé dimanche à l’occasion du 47ᵉ anniversaire de la Marche verte, le roi Mohammed VI a réaffirmé l’engagement du royaume à réaliser le projet de gazoduc avec le Nigeria « le plus tôt possible ».

Selon le monarque marocain, il s’agit d’un projet « stratégique » pour la sécurité énergétique des pays d’Afrique de l’Ouest.