Coupe du monde: Munir El Haddadi, grand absent de l’équipe du Maroc

COUPE DU MONDE: MUNIR EL HADDADI, GRAND ABSENT DE L’ÉQUIPE DU MAROC

Munir El Haddadi ne fait pas partie de la liste des joueurs retenus pour représenter le Maroc à la Coupe du monde au Qatar. L’ex-attaquant du FC Séville avait fait l’impossible et réussi à changer le règlement de la FIFA pour intégrer l’équipe nationale marocaine. Pour rien !




Né à Madrid, Munir El Haddadi a gravi les échelons au FC Barcelone.

Il a même joué dans l’équipe première du club catalan lors de la pré-saison et de la saison 2014-15 où il a marqué plusieurs buts.

Ses performances ont amené l’équipe nationale espagnole à faire appel à lui.

L’attaquant d’origine marocaine a ainsi fait ses débuts en match officiel le 14 septembre 2014 lors d’un match de qualification pour l’Euro 2016 contre la Macédoine du Nord (5-1).

Son entrée dans l’équipe nationale espagnole a ruiné ses chances de pouvoir joueur pour une autre équipe nationale, y compris celle du Maroc.

Mais Munir et ses agents ont commencé à envisager la possibilité de jouer pour le Maroc.

Après plusieurs plaintes et procès, la FIFA a fini par modifier le règlement, autorisant désormais les footballeurs ayant choisi leur première équipe nationale à très jeune âge à changer d’équipe.




Munir El Haddadi a ainsi fait ses débuts avec le Maroc en mars 2021 lors d’un match contre la Mauritanie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2021 qui s’est soldé par un score nul et vierge.

Lors d’un autre match face au Burundi quelques jours plus tard, il marque son premier but pour l’équipe nationale marocaine.

Mais le départ de l’ancien sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, avec qui il a fait ses débuts, et l’arrivée de Walid Regragui, le nouvel entraîneur, auraient joué en sa défaveur.

Ce dernier a sans doute ses préférences dont il ne semble pas faire partie.

Tout comme Halilhodzic n’aimait pas convoquer par exemple Hakim Ziyech (Chelsea).

Au final, Munir El Haddadi, 27 ans, ne participera finalement pas à la Coupe du monde pour laquelle il s’est tant battu.

Mais ce n’est peut-être que partie remise.