Le Maroc aide l’Espagne à arrêter un individu « hautement radicalisé »

LE MAROC AIDE L’ESPAGNE À ARRÊTER UN INDIVIDU « HAUTEMENT RADICALISÉ » PRÊT À PASSER À L’ACTION

Une opération menée en coordination avec la police espagnole et avec la coopération de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Maroc s’est soldée par l’arrestation d’individu « hautement radicalisé » qui était sur le point de perpétrer un acte terroriste.




Tout est parti d’une alerte de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) sur « un individu accro à la propagande jihadiste, qu’il partageait par ailleurs à large échelle », font savoir les autorités espagnoles.

Celui qu’on qualifie d’individu « hautement radicalisé » a choisi la journée de vendredi 11 novembre marquant l’anniversaire de l’Armistice, signée le 11 novembre 1918 et mettant fin à la Première Guerre mondiale pour commettre un attentat-suicide.

Il s’apprêtait à mourir « en martyr ».

Mais il a été interpellé juste à temps.

La police espagnole a arrêté cet individu dont la nationalité n’a pas été, pour l’instant, divulguée dans la localité de Blanca en Murcie.

Une fouille au domicile du mis en cause a permis de découvrir et de saisir du matériel électronique, des téléphones et une documentation de « grand intérêt ».

Après sa présentation devant un juge, il a été écroué pour les besoins de l’enquête.