Sahara marocain: le Conseil nordique rejette un projet de recommandation hostile au Maroc

SAHARA MAROCAIN: LE CONSEIL NORDIQUE REJETTE MASSIVEMENT UN PROJET DE RECOMMANDATION HOSTILE AU MAROC

Le Conseil nordique, organe officiel de la coopération interparlementaire formelle des pays nordiques, a rejeté à une écrasante majorité un projet de recommandation visant à imposer des restrictions et des mesures à l’importation de produits en provenance du Sahara marocain.




Instance officielle de la coopération interparlementaire formelle des pays nordiques, le Conseil nordique a voté en faveur d’un rapport de la Présidence estimant que la question du Sahara ne relevait aucunement des compétences de ce Conseil.

La Présidence a non seulement refusé d’adopter le projet, mais également de le discuter au cours d’une réunion du Conseil nordique.

Un échec cuisant pour ce projet de recommandation, qui avait été présenté par certains membres de l’Alliance de la Gauche verte nordique.

Ceux-ci ont tenté de manipuler le Conseil nordique, ce qui vient encore une fois démontrer que les manœuvres des relais des séparatistes ne font désormais plus d’adeptes dans les pays scandinaves.




Le résultat de ce vote démontre aussi le sens de l’anticipation dont ont fait preuve les ambassades du Maroc dans les pays nordiques, qui ont réussi à faire échouer les manipulations des adversaires de la question nationale.

Le Conseil nordique a tenu sa 74ème session dans la capitale finlandaise, Helsinki, entre le 31 octobre et le 3 novembre dernier. Thématique choisie: «l’avenir et le rôle des pays nordiques dans le monde».

Cette session a surtout porté sur la guerre en Ukraine, ainsi que les crises énergétique et climatique.

Forum de coopération pour les institutions parlementaires des pays nordiques, le Conseil nordique a été créé en 1952.

Le Conseil nordique compte 87 membres, issus du Danemark, de la Finlande, de l’Islande, de la Norvège, de la Suède, des îles Féroé, du Groenland et d’Åland.