Fruits rouges: la concurrence marocaine inquiète les agriculteurs espagnols

MARCHÉ AUX FRUITS ROUGES : LA CONCURRENCE MAROCAINE INQUIÈTE LES AGRICULTEURS ESPAGNOLS

Les exportations toujours croissantes de framboises et de myrtilles du Maroc inquiètent les agriculteurs espagnols. Ces derniers déplorent une concurrence déloyale.




« Le marché est saturé par l’offre depuis environ deux semaines et les prix sont tombés à des niveaux bas et nous sommes très inquiets pour la campagne de framboises. Cela s’est produit l’année dernière et s’accentue cette année. Le Maroc augmente ses volumes d’exportation de framboises et de myrtilles et les vend à des prix très agressifs », a déclaré à FreshPlaza Rafael Dominguez, directeur de Freshuelva, l’association des producteurs et des commerçants de fraises de la région.

Les agriculteurs espagnols ont du mal à faire face à la concurrence marocaine.

« Nous ne pouvons pas entrer dans une guerre de prix avec ce pays, car nous ne pourrions pas la gagner en raison de la différence des coûts de production et, surtout, des coûts de la main-d’œuvre », a ajouté Rafael Dominguez, faisant savoir par ailleurs que la production de framboises cette saison à Huelva en Espagne et au Maroc a atteint « son plus haut niveau jamais atteint » grâce au temps chaud et ensoleillé de la Méditerranée.