Maroc: 600 millions de dirhams pour construire 814 stades sportifs

SPORT : LE MINISTÈRE DE TUTELLE CONSACRE 600 MILLIONS DE DIRHAMS POUR LA CONSTRUCTION DE 814 STADES SPORTIFS

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement préliminaire et des Sports a révélé que son département envisage la construction de 814 stades sportifs d’un coût global estimé à 600 millions de dirhams, dont 150 millions de dirhams consacrés annuellement aux stades de proximité.




Lors d’une présentation devant le comité de l’Éducation, la Culture et la Communication à la Chambre des représentants autour du projet budgétaire au titre de l’année 2023, Chakib Benmoussa a dévoilé les réalisations les plus importantes de 2022 au niveau du secteur sportif, dont l’organisation des championnats, tournois et d’évènements sportifs, le renforcement de la gouvernance des universités sportives et la construction et l’équipement des infrastructures sportives.

Le ministre a précisé que 91 352 personnes ont participé aux différents évènements sportifs organisés dans 12 régions et 41 villes comprenant plusieurs sports tels que le football, le basketball, le handball, la natation, le rugby…

L’organisation de ces évènements s’inscrit dans les priorités du programme de travail et du budget pour 2023. Le ministère travaillera ainsi à l’organisation de tournois et manifestations sportives avec un budget de 12,7 millions de dirhams, en plus d’allouer 70,4 millions de dirhams pour le fonctionnement des installations sportives.




Notamment les véhicules sportifs, les salles de sport, les salles multisports, les piscines, les stades de football, les arènes d’athlétisme entre autres.

S’agissant de la gouvernance des universités sportives, Chakib Benmoussa a indiqué que le ministère a signé 53 contrats avec les universités concernées, à travers lesquels des subventions ont été accordées pour la gestion entrant dans le cadre de la mobilisation des ressources nécessaires pour réaliser le développement sportif souhaité et veiller à ce que les universités suivent la cadence de la mise en œuvre des programmes de travail engagés.

Quant à la formation des athlètes, il a mentionné que le nombre total d’athlètes licenciés enregistré en 2022 est de 312 815, dont 26% de femmes au niveau de 57 sports différents.

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement préliminaire et des Sports a ainsi alloué environ 531 millions de dirhams pour améliorer les performances des universités sportives, et environ 1 milliard de dirhams pour la formation aux métiers du sport et la qualification des athlètes de haut niveau.




Chakib Benmoussa a notamment souligné dans sa présentation que la construction et l’équipement des infrastructures sportives nécessitent l’allocation d’un budget annuel de 150 millions de dirhams rien que pour les stades de proximité.

Selon le ministre, ce programme vise à promouvoir la pratique sportive, à assurer l’atteinte de la justice spatiale et à répondre aux besoins de la population en matière d’équipements sportifs, notant que le nombre de stades programmés pour la construction est de 814.

Il signale ainsi que la mise en œuvre de ces projets est réalisée sous forme de deux tranches ciblant les zones rurales et périurbaines, la première phase inclut 500 stades et la deuxième phase, prévue pour 2023, 300 stades, indiquant que les travaux de 478 stades sont soient achevés ou en cours de finalisation, en ajoutant que le coût total du programme est de 600 millions de dirhams.

En ce sens, la réhabilitation des infrastructures sportives disposera d’un budget global qui s’élève à plus de 652 millions de dirhams afin de doter d’un espace qualifié pour accueillir des évènements majeurs.




Ceci tout en misant sur la gestion et l’entretien, et pour cela, plus de 70 millions de dirhams ont été consacrés.

Pour pouvoir continuer ses réalisations, le ministère a bénéficié d’un budget pour l’année 2023 d’environ deux milliards et 43 millions de dirhams, dont 1,88 milliard de dirhams sont octroyés à l’investissement, plus de 110 millions de dirhams aux dépenses, plus de 153 millions de dirhams alloués aux salariés, et 800 millions de dirhams accordés aux ressources prévisionnelles du Fonds National de Développement du Sport.

Il est à noter que les crédits de performance rétribués pour la prochaine année ont connu une augmentation de 5% du budget destiné aux équipements et dépenses diverses comparés à 2022, en passant d’environ 105 à 110 millions et une baisse de 12,3% des dépenses des salariés, soit de 172 millions de dirhams à 153 millions dirhams.