La Slovénie aspire à poursuivre une coopération réussie avec le Maroc

LA SLOVÉNIE ASPIRE À POURSUIVRE UNE COOPÉRATION RÉUSSIE AVEC LE MAROC

La Slovénie a exprimé, vendredi, son souhait de poursuivre une coopération réussie avec le Maroc, un pays avec lequel elle entretient des liens d’amitié étroits.




“Au fil des années, la Slovénie et le Maroc ont établi des liens étroits et amicaux. Nous aspirons à poursuivre une coopération réussie”, souligne le ministère slovène des Affaires étrangères dans un Tweet, à l’occasion du 67ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance du Royaume du Maroc.

“Félicitations à l’occasion de la Fête de l’Indépendance du Maroc et meilleurs vœux de prospérité et de succès”, lit-on dans ce Tweet, qui intervient quelques jours après la visite au Royaume de la présidente de l’Assemblée nationale de la République de Slovénie, Urska Klakocar Zupancic.

À l’occasion de cette visite, qui s’est déroulée du 14 au 16 novembre, Urska Klakocar Zupancic a eu des entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, axés sur la qualité des relations entre le Royaume du Maroc et la République de Slovénie.




L
es deux parties ont ainsi relevé le rôle important des deux institutions législatives dans le développement des relations entre les deux pays qui fêtent cette année le 30ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Il a également été question du renforcement des partenariats.

Ils visent la promotion de l’entente mutuelle, la stabilité et le développement économique, eu égard de la place du Maroc en tant que partenaire fondamental de le l’Union européenne (UE) et acteur important au niveau du continent africain et du pourtour méditerranéen.

Célébrée chaque 18 novembre, la Fête de l’Indépendance commémore, le discours du père de la Nation, Feu Sa Majesté Mohammed V, annonçant la fin du protectorat et la libération de la Patrie du joug du colonialisme.

“Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad”, déclara le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef, le 18 novembre 1955 à son retour d’exil en compagnie de la famille royale.