Siemens Gamesa veut vendre son usine de pales de Tanger

SIEMENS GAMESA VEUT VENDRE SON USINE DE PALES DE TANGER

Après avoir annoncé sa fermeture, le fabricant germano-espagnol d’éoliennes Siemens Gamesa envisage de vendre son usine de pales onshore située dans la zone franche Tanger Automotive City. L’arrêt de la production interviendra début 2023.




Selon les explications de Paulo Fernando Soares, PDG Onshore pour l’Europe du Sud, l’Afrique, l’Amérique latine et le Brésil, la décision a été prise dans une perspective mondiale qui tenait compte de l’évolution des demandes du marché, de la concurrence accrue et de l’impact d’une grave crise de la chaîne d’approvisionnement, rapporte l’agence de presse Reuters.

Siemens Gamesa avait annoncé en septembre avoir pris la décision de fermer son usine de pales onshore à Tanger, dans le cadre du programme stratégique Mistral de l’entreprise, conçu pour rationaliser et simplifier l’organisation, tout en améliorant son efficacité et son efficience.

À l’origine de cette décision, des mesures d’ajustement qu’elle a prises ces dernières années au Danemark, en Inde, en Espagne et aux États-Unis et un manque de commandes pour le type de pale produit dans l’usine.