Des voitures de luxe volées en Europe vendues au Maroc

DES VOITURES DE LUXE VOLÉES EN EUROPE VENDUES AU MAROC

La Garde civile de Sant Joan d’Alacanta a démantelé à Mutxamel (Valence) un réseau criminel dédié au trafic de voitures haut de gamme volées en Italie et en Pologne, puis ré-immatriculées en Espagne avant d’être vendues au Maroc.




En collaboration avec la police locale de Mutxamel, la Garde civile a arrêté trois hommes d’origine marocaine dont un footballeur, et trois femmes d’origine suisse, espagnole et marocaine, âgés entre 21 et 35 ans, alors qu’ils circulaient dans deux voitures volées en Italie en juin et en Pologne en octobre, ont indiqué des sources proches du dossier à La Informacion, précisant que le footballeur, actuellement sans club, a joué dans le championnat luxembourgeois l’année dernière.

Les membres du réseau vivaient dans des villas de luxe louées à Mutxamel et Aigües et possédaient une autre résidence exclusivement dédiée à leurs activités criminelles.

Ils avaient un train de vie élevé, conduisaient des véhicules haut de gamme qu’ils changeaient régulièrement, portaient des vêtements de marque et des montres et bijoux de grande valeur, bien que n’exerçant aucune activité professionnelle.




Le chef du groupe, un Marocain de 35 ans, était chargé de l’achat des véhicules volés à l’étranger, de changer leur plaque d’immatriculation et de les vendre au Maroc.

Les deux véhicules à bord duquel ils se trouvaient au moment de leur arrestation ont été saisis, de même que des montres d’une valeur de 40 000 euros, une grande quantité de vêtements de marques et 90 grammes de résine de cannabis.

Après avoir comparu devant le tribunal de San Vicente del Raspeig le 30 octobre, les six accusés ont été poursuivis pour trafic de voitures volées, de trafic de drogue et d’appartenance à une organisation criminelle.

Les deux véhicules saisis ont été restitués à leurs propriétaires en Italie et en Pologne, en collaboration avec les autorités policières des deux pays.