Maroc: interdiction d’abattage des vaches laitières

INTERDICTION D’ABATTAGE DES VACHES LAITIÈRES : LE GOUVERNEMENT S’EXPLIQUE

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.




L’objectif de cette mesure d’interdiction de l’abattage des veaux de moins de quatre ans est de préserver ces races pour assurer l’approvisionnement du marché local en lait et ses dérivés, surtout avec la récente crise qui a fait surface, indique une lettre du ministère de l’Agriculture, adressée aux directeurs régionaux.

Cette décision ne concerne que les races laitières connues comme (Holstein et montbéliarde), tient à préciser le document.

Et le ministère de l’Agriculture d’ajouter que l’interdiction d’abattre des vaches laitières femelles de moins de quatre ans ne signifie pas que la viande rouge est interdite sur le marché.




Rappelons qu’au lendemain de l’annonce de cette mesure, les représentants syndicaux du secteur de la viande rouge des abattoirs urbains de Casablanca ont exprimé leur mécontentement, la qualifiant d’ « injuste ».

Selon eux, cela empêcherait l’abattage des vaches femelles de moins de quatre ans, compromettant la sécurité alimentaire des Marocains ».

Cette décision, d’après les syndicats, « a provoqué une colère accablante, dont les conséquences annoncent des réactions qui contribueront à la crise du marché sectoriel national », notant qu’elle causera « un préjudice matériel et moral aux professionnels de la filière viande rouge. »