(Vidéos) Maroc-Belgique: les lions de l’atlas battent les diables rouges

(VIDÉOS) MAROC-BELGIQUE: LES LIONS DE L’ATLAS BATTENT LES DIABLES ROUGES

Les Lions de l’Atlas ont battu les Diables rouges, ce dimanche 27 novembre, en match de Coupe du monde 2022. Un double exploit puisqu’en plus de disposer de la deuxième nation mondiale au classement FIFA, ils ont offert au Maroc sa première victoire dans cette grand-messe planétaire depuis 1998.




Devant un public immense, dont des dizaines de milliers de Marocains, qui a rempli les gradins du stade al-Thumama de Doha, la sélection nationale a battu la belgique (2-0).

Walid Regragui a aligné le même onze que face à la Croatie (0-0), excepté le gardien Yassine Bounou remplacé par Munir Mohamedi, alors que son homologue belge Roberto Martínez a un peu remanié son effectif par rapport au match face au Canada (1-0), avec trois changements en titularisant Amadou Onana, Timothy Castagne et Thorgan Hazard.

Face à des Diables rouges entreprenants et déterminés, les Lions de l’Atlas ont fait montre de solidité et d’un grand esprit de groupe.

En première mi-temps, les actions de scorer de part et d’autre furent peu nombreuses, mais une seule très franche, celle d’Achraf Hakimi à la 35e minute mais son tir puissant est passé au-dessus du but de Thibaut Courtois.

Les deux formations ont subi les assauts des uns et des autres, tant le match était très animé et serré.




Et beaucoup de coups francs de part et d’autres. Un en valu un carton jaune au Belge Amadou Onana (28e). Il a fallu une belle incursion de Hakim Ziyech à la 45e minute, pour obtenir un coup franc dont il s’est chargé lui-même d’exécuter, trompant la vigilance du keeper belge.

Mais le but est refusé par la VAR pour hors-jeu de Romain Saiss, au grand dam de la team nationale. La deuxième mi-temps était également très animée.

Les Lions de l’Atlas, après un moment de relâchement, ont pu compter sur la vigilance de Munir Mohamedi, auteur d’excellents arrêts. Les hommes de Walid Ragragui ont par la suite repris les choses en main, muselant les attaquants et le milieu de leurs adversaires.

De même que les changements effectués par le sélectionneur national se sont avérés concluants, puisque dès son entrée en jeu Abdelhamid Sabiri offre un but aux siens (73e).

Après cette réalisation, les Lions n’ont pas lâché prise face à la détermination des Diables rouges de revenir au score.