On en sait plus sur le double infanticide qui a secoué Marrakech

ON EN SAIT PLUS SUR LE DOUBLE INFANTICIDE QUI A SECOUÉ MARRAKECH

Les premiers éléments de l’enquête sur le meurtre de deux enfants, retrouvés morts dans un hôtel de Marrakech, pointent du doigt le père des petites victimes.




L’enquête avance petit à petit et on en sait déjà plus sur le terrible drame qui a secoué Marrakech en début de semaine, lorsque deux enfants âgés de 9 et 13 ont été retrouvés morts dans une chambre d’hôtel, aux côtés de leur père, un touriste, qui était tombé dans le coma. Les premiers indices pointent du doigt la responsabilité de ce dernier. En effet, les soupçons des enquêteurs s’orientent vers le père qui aurait tué ses enfants en leur injectant volontairement un produit toxique, avant de tenter de mettre fin à ses jours de la même manière à cause, semble-t-il, d’un conflit familial. Le suspect est un Français d’origine marocaine, installé en France et anciennement marié à une ressortissante française.




Le couple a connu un grave conflit lorsque l’ex-épouse a pris, contre la volonté de son mari, la décision de s’installer définitivement au Maroc avec ses enfants. Suite à cette décision, le couple a fini par divorcer. Le père avait récemment décidé de se rendre au Maroc pour retrouver sa femme et revoir ses enfants. Il a alors proposé à ces derniers de passent une nuit avec lui, à l’hôtel où il séjournait à Marrakech. Mais, durant cette nuit, son désir de vengeance aurait pris le dessus sur son amour paternel. Il aurait alors tué ses propres enfants, avant de tenter de se donner la mort. À ce propos, le suspect a été retrouvé dans un état critique et se trouve toujours à l’hôpital, au service des soins intensifs.




En attendant que l’enquête ouverte par les services de la police judiciaire de Marrakech confirme cette version des faits, sur la scène du crime, une lettre écrite par le père, qui tente d’y expliquer son acte, aurait été retrouvée. Ce document, écrit à la main, fait actuellement l’objet d’une expertise technique. Il en est de même des seringues retrouvées près des corps et confiées à la police scientifique pour déterminer la nature du produit utilisé dans ces crimes. Parallèlement, l’ex-épouse et mère des enfants a été entendue par la police. On en saura certainement davantage durant les prochains jours.