France : condamnée pour avoir refusé l’entrée de son restaurant à une femme voilée

FRANCE : CONDAMNÉE POUR AVOIR REFUSÉ L’ENTRÉE DE SON RESTAURANT À UNE FEMME VOILÉE

Le tribunal de Bayonne a condamné mardi une restauratrice d’Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques, à 600 euros d’amende pour avoir refusé l’entrée du restaurant à une femme voilée en mai dernier. Elle devra notamment effectuer un stage de citoyenneté.




La restauratrice, âgée de 64 ans, a été reconnue coupable de « discrimination fondée sur la religion » pour avoir refusé l’accès à son établissement à une cliente voilée, accompagnée de son fils le jour de la Fête des mères. Elle a clairement signifié à la femme de retirer son voile avant d’entrer dans le restaurant. À l’audience du 15 novembre, le parquet de Bayonne a requis contre elle 600 euros d’amende, jugeant ses propos « infamants ». Le juge a condamné la sexagénaire à payer cette amende et à verser 1300 euros au titre du préjudice moral subi par la cliente et son fils.




Elle devra également effectuer un stage de citoyenneté « en vue de l’apprentissage des valeurs de la République ». L’avocat de la mise en cause, Jacques Tournaire, n’exclut pas de faire appel de cette décision. « On veut donc apprendre à ma cliente à être française. Quand on a un mélange entre culture et religion, ça donne ce genre de décision », a-t-il réagi. « Je me suis sentie très humiliée, elle m’a énormément blessée, maintenant j’ai toujours cette crainte quand je vais dans un restaurant », a témoigné la cliente voilée lors du procès. Et son fils de renchérir à la barre : « On s’est senti comme des sous-citoyens ».