WhatsApp piraté, des Marocains touchés

WHATSAPP PIRATÉ, DES MAROCAINS TOUCHÉS

Un hackeur a mis en vente, le 16 novembre 2022, une base de données de 487 millions de numéros de téléphone appartenant à des utilisateurs marocains et d’autres nationalités de WhatsApp, sur un forum du dark web.




Cette fuite de données concerne 84 pays, dont le Maroc. Le piratage a touché 19 millions d’utilisateurs marocains et 1,5 million d’utilisateurs tunisiens. Les pays les plus touchés sont l’Égypte (45 millions d’utilisateurs), l’Italie (35 millions), les États-Unis (32 millions), l’Arabie saoudite (29 millions), la France et la Turquie (20 millions). Pour opérer, le pirate a mis en vente, dans un forum communautaire de hackers le 16 novembre, des données de près d’un demi-million d’utilisateurs de l’application mobile de messagerie instantanée WhatsApp.




Le média spécialisé en cybersécurité CyberNews assure avoir réussi à confirmer que 1 097 numéros piratés sont de vrais numéros, liés à de réels profils d’utilisateurs WhatsApp. Une question reste toutefois en suspens : comment ces données ont fuités ? Pour l’heure, Meta n’a pas communiqué sur cet incident. Un incident similaire s’est produit en 2021. Les données personnelles reliées à 533 millions de comptes Facebook avaient été mises en ligne sur un forum de hackers et étaient potentiellement accessibles à des personnes aux profils malveillants.