Pays-Bas: une Marocaine accusée d’avoir tué son mari avec l’aide de son amant

PAYS-BAS : UNE MAROCAINE ACCUSÉE D’AVOIR TUÉ SON MARI AVEC L’AIDE DE SON AMANT

Mimoun Bergoual, 66 ans, originaire d’Oud Ade aux Pays-Bas, a été retrouvé mort dans sa maison le 29 décembre 2020. Sa femme Latifa T., 40 ans, son amant, Zakaria C., 25 ans, et Youssef C., 32 ans, suspectés du meurtre, restent en prison au terme de l’audience préliminaire.




L’entrepreneur aurait été étranglé ou étouffé.

Dans un premier temps, sa femme Latifa T. a signalé un vol à la police de Leiden, précisant s’être enfuie de la maison après que des inconnus y sont entrés dans la nuit.

Elle s’était rendue au bureau de police la même nuit.

Mais elle a été arrêtée par la suite, de même qu’un certain Zakaria G., son amant.

Leur relation a été découverte par les agents qui ont eu accès à leurs messages WhatsApp.

Depuis plus d’un an et demi, les deux prévenus sont en détention avec un autre suspect : Youssef C.

Une quatrième personne, Stevens S., est citée dans l’affaire.

Il aurait conduit l’auteur du meurtre aux Pays-Bas, selon l’accusation. Poursuivi en état de liberté, il n’a pas assisté à cette audience préliminaire.

Latifa T. clame son innocence pour le meurtre de son mari.

L’affaire devait être entendue en substance ce mercredi, mais l’audience a été reportée.

La prochaine audience est prévue le 16 février 2023. L’audience sur le fond devrait se tenir avant la fin du mois de mai.