Un membre d’un célèbre groupe de K-Pop, met en avant ses origines marocaines

SAIKI WEESA, MEMBRE D’UN CÉLÈBRE GROUPE DE K-POP, MET EN AVANT SES ORIGINES MAROCAINES

SAIKI WEESA, L’UN DES MEMBRES DU GROUPE JAPONAIS DE K-POP DEVENU CÉLÈBRE AU JAPON ET EN CORÉE A, LORS DE LA RÉCEPTION D’UN PRIX, DÉMONTRÉ UNE GRANDE FIERTÉ À L’ÉGARD DE SES ORIGINES MAROCAINES ET CORÉENNES.




Il s’appelle Saiki Weesa et il fait partie du groupe de K-Pop Psychic Fever qui fait actuellement un tabac au Japon et en Corée. 

En novembre dernier, se déroulait l’évènement 2022 Genie Music Awards, organisé par la plateforme musicale coréenne Genie Music, à l’occasion duquel le groupe japonais de K-pop, Psychic Fever of Exile Tribe, s’est vu décerner le prix Next Generation Global. 

L’un des sept membres du groupe, Saiki Weesa, de son nom de scène Weesa, a particulièrement attiré l’attention du public coréen, qui a découvert que cette star japonaise de dix-huit ans a en fait des origines coréennes, mais aussi marocaines, qu’il n’a pas manqué de faire valoir ce jour-là en recevant le prix. 

«Nous sommes très heureux de recevoir le prix Next Generation Global en tant que Psychic Fever.




Personnellement, je suis un mélange de Coréen et de Marocain, donc je suis très content de recevoir ce prix en Corée!», a ainsi déclaré Saiki Weesa. 

Né le 26 février 2004, à Nagoya, au Japon, Saiki Weesa est né d’une mère coréenne et d’un père marocain.

Influencé par ses parents qui aiment la musique occidentale, le jeune chanteur s’initie à la musique en écoutant Bob Marley, les Beatles ou encore Nirvana, dès son plus jeune âge. 

Dès l’école primaire, il rêve alors de devenir un artiste de l’envergure de Michael Jackson et se met alors au chant et à la danse.

Révélé en décembre 2017 comme membre du groupe Crasher Kidz, il fait sa première apparition en juillet 2019 en tant que membre de Psychic Fever, groupe qui vient de sortir son premier album en juillet 2022.