Espagne: 5 lettres piégées dont une adressée à Pedro Sánchez

ESPAGNE : LA POLICE DÉNOMBRE CINQ LETTRES PIÉGÉES DONT UNE ADRESSÉE À PEDRO SÁNCHEZ

La police espagnole a, jusqu’à présent, dénombré au moins cinq lettres piégées contenant des substances explosives, adressées ces derniers jours, entre autres, au président du gouvernement, Pedro Sánchez, au ministère de la défense et à l’ambassade d’Ukraine à Madrid.




Une « enveloppe contenant du matériel pyrotechnique » et adressée au président du gouvernement avait été « détectée et neutralisée » par les services de sécurité de la Présidence du gouvernement le 24 novembre, selon le ministère espagnol de l’Intérieur.

Envoyé par la Poste, ce courrier et son contenu sont similaires à ceux reçus mercredi par l’ambassade d’Ukraine et par le siège de l’entreprise Instalaza à Saragosse et à un quatrième intercepté jeudi dans la nuit sur la base aérienne de Torrejón de Ardoz », précise, jeudi, le ministère.

« Dans l’attente des résultats définitifs des analyses, cette enveloppe pourrait avoir contenu une substance similaire à celle utilisée dans les engins pyrotechniques », indique la même source.

Pour faire face à cette situation, le ministère de l’Intérieur a ordonné « une augmentation des mesures de sécurité autour des représentations diplomatiques » en Espagne.

Mercredi, un employé de l’ambassade d’Ukraine à Madrid a été légèrement blessé par une « déflagration » survenue au sein de la représentation diplomatique de Kiev, alors qu’il « manipulait une lettre ».

L’explosif se trouvait dans une enveloppe que l’employé blessé a reçue mercredi matin.