Mondial 2022: la qualification du Maroc en 8èmes de finale vue par la presse nationale

MONDIAL 2022: LA QUALIFICATION HISTORIQUE DU ONZE MAROCAIN EN HUITIÈMES DE FINALE VUE PAR LA PRESSE NATIONALE

Les quotidiens nationaux ont retardé leur parution de jeudi soir, anticipant ainsi la qualification des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la Coupe du monde de football. Il s’agissait de célébrer à chaud cette réalisation historique.




Le quotidien Assabah du vendredi 2 décembre a choisi un vers tiré de l’hymne national du royaume pour chanter l’équipe nationale du Maroc et la ferveur de ses nombreux supporters présents au Stade El Thamama de Doha, lors de ce jeudi lumineux.

«Levant des lumières» (machriqa al anwar) a ainsi titré Assabah, ajoutant que les «Lions de l’Atlas ont écrit, en lettres d’or, une belle page de l’Histoire devant les yeux du monde entier, alors que le public marocain a été à nouveau créatif et spectaculaire dans son art de supporter les siens».

En plus de milliers de supporters marocains, tout de rouge et vert vêtus, de hauts responsables du royaume étaient également présents dans la tribune du stade Al Thamama de Doha, dont Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire (DGSN-DGST), Mohamed Yassine Mansouri, patron de la Direction générale des études et de la documentation (DGED), Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains de l’extérieur.




Il y avait aussi Fouzi Lekjâa, ministre délégué au Budget et président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Assabah rappelle également que 36 ans après, les poulains de Walid Regragui ont réédité l’exploit de leurs aînés, Timoumi, Zaki, Khairi, lors du mondial mexicain de 1986.

Pour sa part, Al Ahdath Al Maghribiya du 2 décembre fait sa Une avec une photo géante des Lions de l’Atlas portant aux nues leur entraîneur, Walid Regragui. «Le rêve mondialiste continue avec cette qualification historique des Lions de l’Atlas qui terminent premiers du groupe de la mort».

De même, Aujourd’hui le Maroc a consacré sa Une à ce grand évènement. Sous le titre «stratosphériques Lions de l’Atlas», il estime qu’il n’y pas de mots pour décrire cette qualification du Maroc en huitièmes du Mondial 2022.




«Saisissante, stressante, palpitante… les mots manquent pour décrire la dernière rencontre des Lions de l’Atlas contre le Canada qui a vu le Maroc battre son ultime adversaire et prendre les commandes d’un groupe F des plus relevés», écrit Aujourd’hui le Maroc, qui ajoute que c’est la première fois en Coupe du monde que le Maroc signe deux victoires d’affilée.

Al Massae du vendredi 2 décembre n’est pas en reste. Les «Lions font l’Histoire», titre-t-il, en notant que le parcours de l’équipe nationale au Qatar a surtout eu le mérite d’apporter une joie immense à des millions de Marocains qui, de Tanger à Lagouira, ont exulté au rythme des belles réalisations des coéquipiers de Ziyech. Des réalisations d’autant plus méritoires qu’elles sont le fait d’un staff technique national 100% marocain.