Belgique: des allocations familiales supprimées pour les casseurs ?

BELGIQUE: DES ALLOCATIONS FAMILIALES SUPPRIMÉES POUR LES CASSEURS ?

LES ÉMEUTES ENREGISTRÉES APRÈS LE MATCH ENTRE LE MAROC ET LA BELGIQUE CONTINUENT DE FAIRE RÉAGIR AU SEIN DE LA CLASSE POLITIQUE BELGE. LE MOUVEMENT RÉFORMATEUR (MR) PROPOSE UN PLAN POUR DÉCOURAGER CES GENRES DE DÉRAPAGES.




Dénommé « sécurité justice », le plan présenté par le parti libéral propose que les incidents du dimanche 27 novembre dernier ne restent pas impunis.

« Il faut casser les casseurs », a lancé le député Denis Ducarme. « Il faut les frapper là où ça fait mal… ».

Entouré des députés Denis Ducarme, Caroline Taquin, David Leisterh, la ministre Valérie Glatigny, le bourgmestre d’Uccle Boris Dilliès, Georges-Louis Bouchez souligne que le Mouvement réformateur propose la suspension des allocations sociales que perçoivent certains casseurs récidivistes.

« Il est logique que les moyens utilisés par l’État ne soient plus attribués aux parents qui ont failli dans la gestion de leurs enfants », explique le président du Mouvement réformateur.

En plus de cette mesure sociale, le Mouvement réformateur propose des sanctions pour punir le non-respect du drapeau, l’interdiction de certaines manifestations.

Le parti estime qu’il faut modifier le Code pénal en y intégrant comme en France, « un système de comparution immédiate ».