Investissements directs étrangers au Maroc: les américains en tête

MAROC: LES ÉTATS-UNIS EN TÊTE DES PAYS QUI INVESTISSENT AU MAROC

Les investissements directs étrangers (IDE) américains à destination du Maroc poursuivent leur montée en puissance. Sur les 9 premiers mois de 2022, les investisseurs américains ont ainsi injecté 6,8 milliards de dirhams.




Ils continuent la course en tête.

Eux, ce sont les investisseurs américains qui poursuivent la montée en puissance de leurs investissements au Maroc.

Sur les 20 milliards de dirhams de flux net d’Investissements directs étrangers au titre des neuf premiers mois de 2022, les investisseurs américains captent, à eux seuls, 6,8 milliards de dirhams du montant global injecté.

Les États-Unis arrivent ainsi en tête des pays de provenance des Investissements directs étrangers à destination du Maroc.

Force est de remarquer que ce montant est en hausse par rapport aux années précédentes, 682 millions de dirhams en 2021 et 436 millions de dirhams en 2020.

La part de la France est de l’ordre de 4,81 milliards de dirhams, soit une baisse par rapport à fin 2021 (5,98 milliards de dirhams).

Pour sa part, la Grande-Bretagne tire son épingle du jeu avec 2,3 milliards de dirhams, en légère chute par rapport à 2021.




Les Investissements directs étrangers en provenance des Émirats arabes unis affichent une contraction comparés à une année auparavant, passant de près de 4 milliards de dirhams à fin 2021 à 2,17 milliards de dirhams sur les 9 premiers mois de 2022.

Notons que le flux net des Investissements directs étrangers en provenance des Pays-Bas se place en 5ème position, soit 1,67 milliard de dirhams en 2021 contre un solde négatif de 44 millions de dirhams en 2020.

De son côté, la part de l’Espagne atteint 517 millions de dirhams contre 464 millions de dirhams en 2021.

La part de la Chine enregistre un net redressement comparé à 2021, passant de 98 millions de dirhams en 2021 pour atteindre 439 millions de dirhams sur les 9 premiers mois de 2022.

La Chine prend ainsi un ascendant sur le Luxembourg dont les Investissements directs étrangers à destination du Maroc se sont établis à 431 millions de dirhams à fin septembre 2022 contre 475 millions de dirhams en 2021.




Par ailleurs, l’Irlande atteint 382 millions de dirhams en termes d’Investissements directs étrangers, alors que la Suisse atteint 323 millions de dirhams, contre 296 millions de dirhams pour l’Allemagne.

Le flux des Investissements directs étrangers s’est affermi de 50,8% à fin septembre se consolidant de 6,63 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année précédente.

L’analyse sectorielle des Investissements directs étrangers à destination du Royaume du Maroc laisse apparaître une prédominance des industries manufacturières.

Ce secteur a enregistré sur les 9 premiers mois de 2022 des investissements de l’ordre de 7,79 milliards de dirhams alors que ce flux se situait autour de 3,34 milliards de dirhams en 2021.

L’essentiel de ces investissements est allé à l’industrie chimique, soit 6,35 milliards de dirhams.