Le Maroc condamne les agissements d’extrémistes suédois ayant brûlé le Coran

LE MAROC CONDAMNE LES AGISSEMENTS D’EXTRÉMISTES SUÉDOIS AYANT BRÛLÉ LE CORAN

Le Maroc a vivement condamné, ce samedi, les agissements d’extrémistes suédois qui ont brûlé le Saint Coran samedi à Stockholm, tout en exprimant son «rejet catégorique de cet acte dangereux».




Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger souligne que «le Royaume du Maroc s’étonne de l’autorisation par les autorités suédoises de cet acte inacceptable qui s’est déroulé devant les forces de l’ordre suédoises, en leur demandant d’intervenir pour empêcher de porter atteinte au Saint Coran et aux symboles religieux sacrés des Musulmans».

«Cet acte odieux, qui heurte la sensibilité de plus d’un milliard de musulmans, est à même d’attiser la colère et la haine entre religions et peuples», relève la même source.

Les valeurs de tolérance et de coexistence nécessitent d’abandonner la logique de «deux poids deux mesures» et d’agir avec la même intransigeance et fermeté devant toute atteinte aux symboles sacrés des religions et aux sentiments de leurs adeptes, conclut le communiqué.

Samedi, Rasmus Paludan, chef du parti politique danois d’extrême droite Stram Kurs, a manifesté devant l’ambassade de Turquie dans la capitale suédoise, en brûlant un exemplaire du Coran.

Un acte condamné par plusieurs pays musulmans comme la Turquie et l’Arabie saoudite.