(Vidéo) Espagne: saisie de plus de 22 tonnes de hachich marocain dans des fausses tomates

(VIDÉO) ESPAGNE: SAISIE DE PLUS DE 22 TONNES DE RÉSINE DE CANNABIS MAROCAIN DANS DES FAUSSES TOMATES

Une intervention conjointe entre la Garde Civile et la Police Nationale dans le cadre de l' »Opération Califa Trucks », qui est toujours ouverte, a entraîné l’arrestation de personnes (8 à Cordoue et 2 à Mollina). Les autorités ont saisi plus de 22 tonnes de haschich en route vers la France qui étaient camouflés dans de fausses tomates.




La drogue a été saisie dans certains entrepôts d’une zone industrielle de la ville de Mollina, tandis que 8 des 10 arrestations ont été effectuées à Cordoue, où résidaient les chefs de cette organisation criminelle.

Outre les 22 370 kilos de résine de cannabis saisis, les agents participant à l’opération ont saisi sept voitures, de nombreux téléphones portables dernier cri, une arme et une petite somme d’argent.

À noter que la drogue saisie aurait une valeur d’environ 45 millions d’euros au marché noir.

L’opération conjointe entre la Garde Civile et la Police Nationale a intégré un grand nombre de membres des deux forces qui travaillent sur cette affaire depuis plus de cinq mois et qui a impliqué plusieurs provinces comme Cadix, Cordoue et Malaga.

En fait, la drogue saisie provenait du Maroc via Cadix et elle était stockée à Malaga, bien que les « cerveaux » du réseau et ses principaux dirigeants de l’organisation résidaient à Córdoba et dans des fermes de la province.




Le sous-délégué du gouvernement espagnol à Cordoue, Rafi Valenzuela, a souligné qu’il s’agissait « d’une opération sans précédent et d’une grande difficulté ».

En fait, il s’agit de la plus grande quantité de haschisch saisie lors d’une opération conjointe menée par les forces et corps de sécurité de l’État dans la province de Córdoba.

Pour sa part, le colonel en charge du commandement de la Garde civile, Juan Carretero, a exprimé sa satisfaction face à ce qu’il considère comme un succès contre le trafic de drogue et a indiqué que « nous sommes confrontés à un crime très avancé avec de nombreuses ressources dans tous les sens et avec des criminels très dangereux ».

Le commissaire en chef provincial de la police nationale, Carlos Serra, a précisé qu’après la saisie des 22 tonnes de haschisch, quatre perquisitions ont été effectuées à Córdoba où le reste des saisies ont été effectuées.