«Le Monde» relaie un appel du Polisario à faire des attentats au Maroc

LE JOURNAL «LE MONDE» RELAIE UN APPEL DU POLISARIO À FAIRE DES ATTENTATS AU MAROC

Selon un article publié le 23 janvier, un quotidien français aurait violé les normes éthiques en publiant un appel de la part de l’organisation séparatiste sahraouie, le Polisario, à commettre des actes terroristes tels que des attentats-suicides sur le territoire marocain.




La question de la responsabilité des médias dans la propagation de la propagande terroriste est de plus en plus cruciale à mesure que les actes terroristes se multiplient dans le monde.

Il y a un débat sur la pertinence de publier des images des attentats et des terroristes, qui pourraient donner l’occasion aux terroristes de se glorifier.

Il y a également des inquiétudes quant à la publication des menaces lancées contre des pays, car cela pourrait véhiculer un appel à la violence contre des civils à travers le monde.

Il est important que les médias soient conscients de leur rôle crucial dans la lutte contre le terrorisme et agissent de manière responsable en s’informant auprès de sources fiables et en prenant des mesures pour éviter de propager la propagande terroriste.

Les rédactions de partout dans le monde se questionnent sur leur rôle dans la lutte contre le terrorisme.

Les rédactions savent que les terroristes utilisent la communication comme une arme pour recruter de nouveaux membres et semer la peur en diffusant les images des attentats et des massacres.

Les médias doivent trouver un équilibre entre leur devoir de couvrir les nouvelles et leur responsabilité de ne pas propager la propagande terroriste.

Le quotidien français Le Monde et sa journaliste dans les camps du Polisario ont manqué à leur responsabilité envers la conscience journalistique en échappant aux exigences éthiques de la couverture médiatique.




Le journal français de référence Le Monde a manqué à son devoir de responsabilité journalistique en publiant un article sur la réélection de Brahim Ghali à la tête du Polisario, qui a donné la parole à des membres du mouvement séparatiste pour exprimer leurs griefs et desseins contre le Maroc.

Dans cet article, un membre du Polisario appelle à l’utilisation de tactiques violentes, telles que les attentats suicides pour s’attaquer au Maroc, lesquels n’auraient pas dû être publiés.

Extrait: «Nous ne devons pas attaquer seulement le mur, mais nous en prendre aux infrastructures économiques du Maroc pour l’empêcher de profiter de nos ressources. Les Sahraouis des territoires occupés doivent prendre part au conflit. Nous devons peut-être envisager de compter sur des kamikazes. Nous devons utiliser toutes nos cartes.»

Le journal français a relayé/publié un appel à commettre des attentats-suicides contre des civils dans les provinces du Sud du Maroc!

Le journal Le Monde est critiqué pour avoir publié un appel à commettre des attentats-suicides contre des civils au Maroc, violant ainsi les règles de déontologie de la liberté d’expression et de la presse.

En relayant ces propos, le journal serait complice des projets meurtriers du Polisario et devrait assumer sa responsabilité si ces projets étaient menés à bien.