Belgique: 13 personnes jugées pour avoir tué sauvagement Hilal Makhtout

οBELGIQUE: 13 PERSONNES JUGÉES POUR LA TΘRTURE ET LE MEURTRE DE HILAL MAKHTOUT

La cour d’accusation d’Anvers a ordonné que les treize suspects de l’assassinat par tοrture de Hilal Makhtout, un résident marocain de 33 ans de Genk, soient jugés par la cour d’assises de Tongres.




Selon les rapports, Hilal Makhtout aurait volé un paquet de cocaïne d’une valeur de 100 000 euros et aurait vidé un coffre-fort.

La tοrture aurait commencé le 9 mars 2019 à Genk avant de se poursuivre dans deux autres lieux, pour finalement se terminer à Forzée, un village près de Rochefort.

Hilal Makhtout se trouvait dans son garage à Genk lorsque des agresseurs masqués sont arrivés et l’ont immédiatement agressé, il a été ligoté et tοrturé à l’aide d’une cigarette allumée, d’un taser et d’un marteau.

Le corps du résident marocain de 33 ans a été découvert trois jours plus tard dans les Ardennes.

Les 13 personnes sont accusées de tοrture ayant entraîné la mort et association de malfaiteurs, ce qui représente le plus grand nombre de suspects jamais poursuivis dans un procès d’assises au Limbourg.

Il est important de noter que la police a mené une enquête minutieuse pour identifier les suspects et établir leur lien avec l’affaire.

Les preuves recueillies, telles que les témoignages et les preuves matérielles, seront présentées devant la cour d’assises de Tongres pour déterminer la culpabilité des accusés.

Les familles des victimes et les membres de la communauté suivent cette affaire de près et attendent avec impatience le verdict final.