Condoléances du Roi Mohammed 6 à la famille de Mohamed El Mokhtar Ould Bah

MESSAGE DE CONDOLÉANCES DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED 6 À LA FAMILLE DE L’ÉRUDIT MOHAMED EL MOKHTAR OULD BAH

Sa Majesté le Roi Mohammed 6 a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de l’érudit Mohamed El Mokhtar Ould Bah.




Dans ce message, le Souverain affirme avoir appris avec profonde émotion le décès de l’érudit Mohamed El Mokhtar Ould Bah, implorant le Tout-Puissant de l’Entourer de Sa Sainte Miséricorde.

En cette triste circonstance, Sa Majesté le Roi Mohammed 6, exprime aux membres de la famille du défunt, et à travers eux à leurs proches, aux amis et admirateurs de feu Mohamed El Mokhtar Ould Bah dans les différentes organisations et instances scientifiques et culturelles auxquelles il appartenait, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion suite à la disparition d’une grande personnalité scientifique, connue pour sa contribution abondante dans les domaines religieux et culturel.

Le Souverain dit se remémorer avec considération l’estime sincère et la fidélité du défunt à son deuxième pays, le Maroc, mettant en avant ses hautes qualités personnelles et les compétences scientifiques et professionnelles dont il a fait preuve dans les différents postes qu’il a occupés.

Partageant la peine des membres de la famille de feu Mohamed El Mokhtar Ould Bah suite à cette perte cruelle, la volonté divine étant imparable, Sa Majesté le Roi Mohammed 6 implore le Très-Haut de leur Accorder patience et réconfort et de Rétribuer amplement le défunt pour ses bonnes oeuvres.




Qui est Mohamed El Mokhtar Ould Bah ?

Mohamed El Mokhtar Ould Bah

Le grand érudit mauritanien Dr Mohamed El Mokhtar Ould Bah, décédé dimanche dernier, a été connu pour son parcours scientifique et académique riche en réalisations.

Le défunt a été le premier mauritanien à obtenir un doctorat d’État pour sa thèse soutenue à Paris en juin 1975 sur « La littérature juridique et l’évolution du Malikisme en Mauritanie ».

Selon Jamal Ould Lahcen, qui avait assisté à la soutenance de cette thèse, la discussion qui a suivi la présentation en 45 minutes par Mohamed El Mokhtar Ould Bah de son travail de recherche devant un jury composé d’éminents professeurs a débuté à 10 heures et ne s’est achevée que vers minuit!

Intervenant en premier, l’orientaliste Charles Pila s’est exprimé pendant une heure entière sur le sujet et la thèse de Mohamed El Mokhtar Ould Bah dont il a loué le travail, notamment en ce qui concerne la traduction pertinente de textes juridiques complexes.




De son côté, l’orientaliste Roger Arnaldin a relevé que la thèse présentée par Mohamed El Mokhtar Ould Bah constitue en fait le noyau d’un immense ouvrage encyclopédique sur l’histoire de la législation en Mauritanie et dans la sous-région en général.

Quant à l’islamologue Mohamed Arkoun il a surtout mis en exergue le volet méthodologique adopté par l’auteur de la thèse et son approche historique.

Le professeur Mohamed Ould Mouloud Ould Dada, qui a assisté, lui aussi, à la soutenance, a rapporté qu’Arkoun a demandé à Mohamed El Mokhtar Ould Bah de publier sa thèse, mais finalement seule une partie allait être publiée afin d’en faciliter la lecture et la circulation.

Le défunt était également détenteur d’un doctorat sur la poésie mauritanienne entre 1650 et 1900 qu’il avait soutenue en 1969, dont la première partie a été publiée dans le magazine Arabica, fondé par l’orientaliste français Evariste Lévi-Provençal, sous la supervision de Gérard Leconte.