France: encore des tags racistes sur une mosquée

FRANCE: DES TAGS RACISTES SUR LES MURS D’UNE MOSQUÉE DE TALENCE

Après deux mosquées de Bordeaux qui ont ont été vandalisées par un groupe local d’extrême droite appelé Action directe identitaire (AD), les mosquées Nur-El Muhamadi et Al-Houda, situées dans le centre-ville de Bordeaux, une troisième mosquée a été vandalisée à Talence, une commune limitrophe de la commune de Bordeaux.




Des tags islamophobes ont été peints sur la façade de cette nouvelle mosquée de l’agglomération bordelaise, dont les travaux intérieurs ne sont pas encore terminés.

Le maire de Talence a rapidement réagi à ces actes inacceptables en exprimant tout son soutien aux victimes.

Il a également demandé l’identification des auteurs et leur condamnation, affirmant que la ville de Talence ne baisserait jamais la garde contre les ennemis de la République.

Le groupe Action directe identitaire a également attaqué d’autres cibles dans la région, notamment le centre de demandeurs d’asile de Bègles (CADA) et la permanence du député La France Insoumise de la troisième circonscription de Gironde, Loïc Prud’homme.

Le centre de demandeurs d’asile de Bègles, géré par France Terre d’Asile, a été la cible de tags racistes sur sa façade.

Le maire de Bègles a apporté son soutien aux responsables du centre et a exigé une réponse ferme et rapide de l’État français.




Le maire de Bègles souhaite ces actes criminels, haineux et racistes ne restent pas impunis.

Les inscriptions laissées par le groupe local d’extrême droite appelé Action directe identitaire sur les bâtiments vandalisés ont également fait référence aux propos polémiques tenus par le député du Rassemblement national, Grégoire de Fournas, dans l’Assemblée nationale en novembre dernier.

Dans la même nuit, la permanence du député La France Insoumise de la troisième circonscription de Gironde, Loïc Prud’homme, a également été la cible de tags du groupe d’extrême droite.

Le député a réclamé l’identification des auteurs et la dissolution du groupe d’extrême droite Action directe identitaire.

Ces attaques ont suscité une vive émotion dans la région et ont été condamnées par les responsables politiques locaux.