Espagne: les tomates du Maroc contrarient les producteurs

LES PRODUCTEURS ESPAGNOLS DÉNONCENT L’IMPORTATION DE TOMATES MAROCAINES

La Fédération espagnole des associations de producteurs-exportateurs de fruits et légumes (Fepex) a exprimé sa préoccupation quant à l’augmentation des importations de tomates marocaines en Espagne.

Selon la Fédération espagnole des associations de producteurs-exportateurs de fruits et légumes, le volume des importations de tomates marocaines est passé de 365 695 tonnes en 2013 à 557 225 tonnes en 2022, soit une hausse constante qui a des conséquences négatives sur la production espagnole, entraînant une perte de compétitivité.

Cette situation est devenue un sujet de préoccupation pour les producteurs espagnols.




Les producteurs espagnols accusent les autorités européennes de ne pas avoir mis en place des réglementations adéquates pour garantir la qualité des tomates importées.

Les producteurs espagnols ont également soulevé des questions sur les pratiques de culture des tomates au Maroc, soulignant que les normes sanitaires européennes ne sont pas appliquées de manière uniforme.

Le groupe de contact sur la tomate, qui réunit la France, l’Italie, le Portugal et l’Espagne, a examiné la situation lors d’une réunion en mai et a conclu que la politique communautaire dans le domaine des produits phytosanitaires et des emballages nuit à la production communautaire.

De plus, les prévisions pour la campagne d’été indiquent une tendance à la baisse de 5% pour ces pays, en raison notamment de la baisse des rendements.