Le Maroc enregistre 6 nouveaux cas de coronavirus

Le ministère de la Santé vient d’annoncer avoir enregistré 6 nouveaux cas confirmés de coronavirus au Maroc, faisant passer le bilan officiel à 44 cas. Le ministère de la Santé précise que les six cas nouvellement enregistrés proviennent de l’étranger, sans pour autant préciser leur nationalité. Ils sont répartis à Tanger (2), Oujda (1), Rabat (1), Settat (1) et Goulmime (1).




Le ministère de la Santé a annoncé mardi soir l’enregistrement de six nouveaux cas confirmés de coronavirus au Maroc, faisant grimper le bilan 44 cas, dont 2 décès et une rémission.

Le ministère de la Santé vient d’annoncer, ce mardi 17 mars, 6 nouveaux cas de coronavius Covid-19 au Maroc. Le total des personnes atteintes s’élève ainsi à 44 dont deux décès et une personne guérie.

Il est à rappeler que le Maroc a enregistré ce mardi matin un deuxième décès à cause du coronavirus. Selon le ministère de la Santé, il s’agit d’un homme habitant Salé et âgé de 75 ans.

Le ministère avait également annoncé également un nouveau cas de contamination ce mardi 17 mars dans la matinée. Il s’agit d’un Marocain rentré de France. Son état de santé ne suscite pas d’inquiétudes, ajoute la même source.

Rappelons que le premier cas testé positif au coronavirus a été annoncé le 2 mars à Casablanca. Depuis cette date, le ministère de la Santé a annoncé que plusieurs autres personnes ont été contaminées par le Covid-19. Pour enrayer la propagation du virus, le gouvernement a pris plusieurs mesures drastiques.



Après avoir interdit les liaisons aériennes à destination et en provenance des pays les plus touchés par le coronavirus, le Maroc a décidé hier, dimanche 15 mars, de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, tous les vols internationaux. Le Maroc a ainsi fermé ainsi ses frontières au trafic aérien international de passagers.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a également annoncé, mercredi 11 mars, l’annulation de l’ensemble des moussems religieux, quelle que soit l’ampleur de leurs rassemblements.

Le 13 mars, le gouvernement a annoncé que les cours seront suspendus à partir du lundi 16 mars, jusqu’à nouvel ordre, dans l’ensemble des crèches, des établissements d’enseignement, de formation professionnelle et des universités, en vue d’endiguer la pandémie.

Et le ministère de l’Intérieur a interdit, jusqu’à nouvel ordre, tous les rassemblements publics auxquels prennent part plus de 50 personnes. Les cinémas, musées, salles de spectacle ont été fermés. Les grands festivals de musique, tels que Mawazine et Timitar, sont annulés.



Le roi Mohammed VI a ordonné au gouvernement de procéder à la création immédiate d’un fonds, doté de 10 milliards de dirhams, dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus.

Le ministère de l’Intérieur a ordonné, lundi 16 mars, la fermeture à partir de 18 heures de tous les cafés, restaurants, salles de fêtes, cinéma, théâtres, salles de sport, salles de jeux et terrains de sports de proximité, jusqu’à nouvel ordre, des mesures qui visent à enrayer la propagation du coronavirus.

Le même lundi 16 mars, une décision importante a été prise. En effet, en réponse à une demande de Fatwa adressée par le roi du Maroc, Amir Al-Mouminine, au Conseil supérieur des Oulémas, cette instance chargée des Fatwa dans le royaume a recommandé la fermeture des mosquées. Les portes des mosquées seront donc fermées aux fidèles jusqu’à nouvel ordre, tant pour les cinq prières quotidiennes que pour la prière du vendredi.



Le bilan au 17 mars 2020:





À lire aussi:






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *