(Vidéo) Des Marocains bloqués appellent à l’aide pour rentrer au Maroc

Tout comme des centaines de MRE, des Marocains résidents au Maroc mais ayant eu un cours déplacement en Espagne sont bloqués à la frontière de Ceuta. Ils en appellent au roi Mohammed VI pour les autoriser à rentrer chez eux au Maroc. Selon les témoins, les autorités espagnoles leur ont signifié que leur blocage est dû au refus des autorités marocaines de leur ouvrir le passage. Ils expliquent avoir sollicité consulats et ambassades pour leur trouver une issue à leur calvaire, en vain.




Des hommes et femmes, dont des personnes âgées, affrontent les intempéries dans un camp de fortune, ne pouvant rentrer chez eux, puisque le Maroc a décidé de fermer ses frontières à cause de la menace de propagation du coronavirus.

Ces Marocains, dont la majorité habitent non loin de l’enclave, côté marocain, sont bloqués au poste-frontière. «Nous n’avons pas dormi. Nous avons passé la nuit à compter les étrangers qui passaient la frontière vers l’Espagne», s’est indigné une femme d’un âge avancé.

Ces personnes pensaient que les dispositions étaient prises pour faciliter leur rapatriement.




« Nous avons tenté de sortir, mais ils ne nous ont pas laissés passer », a-t-elle ajouté, dépitée. Les conditions à Sebta ne sont pas bonnes.

Pour la plupart, assis à même le sol, sur des cartons, et seulement quelques couvertures pour se tenir au chaud, la situation est critique et «touche à la dignité» de ces personnes qui ne demandent qu’à rentrer chez eux.

«Il y a de vieilles personnes ici, des travailleurs journaliers, des femmes de ménage, des gens possédant un visa touristique, venus passer uniquement la journée ici et rentrer», déplore une autre personne qui s’inquiète que la situation ne perdure.




Ces ressortissants se sentent surtout lésés de voir qu’au moment où ils sont interdits de rentrer chez eux par la même frontière, des Espagnols et d’autres nationalités y sont autorisés et regagnent ainsi l’Espagne.

« Au moment où je vous parle, les caravanes et les cars sont en train de passer la frontière et nous, nous sommes interdits de sortie ».

Un autre citoyen, bloqué à la frontière, a laissé entendre qu’ils sont « prêts à passer sous les caméras thermiques, à subir tous les tests nécessaires s’il le faut », mais l’essentiel est de pouvoir rentrer chez eux, à l’abri du froid et de la pluie.

Cette situation à la frontière perdure parce que le Maroc a décidé de s’isoler en fermant toutes les portes d’entrée du Royaume.









À lire aussi:







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *