Le Fonds spécial pour gérer la pandémie au Maroc avoisine les 28 milliards de dirhams

Le montant total des dons annoncés et destinés au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI avoisine les 17,79 milliards de dirhams. Sans compter les 10 milliards de dirhams qui seront mobilisés à travers le budget général de l’Etat, soit un montant global sécurisé de l’ordre de 27,79 milliards de dirhams.




Fonds corona : un élan de solidarité sans précédent pour soutenir l’effort national (cf. graphique récapitulatif ci-dessous – dernière actualisation : 18 mars 2020)

Sur instructions du Souverain, le Fonds Hassan II a contribué à hauteur de 1 milliard de dirhams à ce fonds qui permettra de mobiliser des ressources financières additionnelles importantes sous forme de dons.

En application des Hautes Instructions du roi Mohammed VI, président de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, celle-ci apporte une contribution de 10.000.000,00 de dirhams (dix millions de dirhams) au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Le Groupe OCP a indiqué avoir apporté une contribution de 3 milliards de dirhams à ce Fonds spécial pour la gestion de la pandémie, tandis que sur proposition de son actionnaire principal, le Conseil d’Administration d’Al Mada a décidé d’accorder une contribution financière sous la forme d’un don de 2 milliards de dirhams.




Bank of Africa a contribué à hauteur de 1 milliard de dirhams.

Le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) a contribué à hauteur de 1 milliard de dirhams.

Afriquia, filiale du groupe Akwa, apporte elle aussi une contribution de 1 milliard de dirhams.

Les 3,3 milliards de dirhams correspondant à l’amende de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) contre Maroc Telecom seront également reversé au Fonds.

Le CIH Bank lui a apporté une contribution financière de l’ordre de 150 millions de dirhams au Fonds.

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a décidé d’affecter 200 millions de dirhams au Fonds, soit 50% de son résultat annuel.

Sur décision de son Conseil d’administration, Cosumar fait don de 100 millions de dirhams au Fonds spécial.

L’Office national des aéroports (ONDA) apporte une contribution de l’ordre de 200 millions de dirhams.

La Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS) apporte une contribution de 100 millions de Dirhams au Fonds spécial.




Le Groupe Azura, qui opère dans le secteur agricole, a décidé d’apporter une contribution de 25 millions de dirhams (MDH) au Fonds. Même son de cloche pour Lamalif Group qui a annoncé une contribution de 2 millions de dirhams.

L’Association des Régions du Maroc (ARM) a, pour sa part, annoncé lundi avoir consacré 1,5 milliard de dirhams au service de cette cause.

Mercredi, le Groupe MAMDA-MCMA a annoncé une contribution de 500 millions de dirhams à ce Fonds, alors que le Groupe LabelVie a contribué à hauteur de 50 millions de dirhams.

La société Petrom, propriété de la famille Bouaida, apporte une contribution au Fonds spécial. La société Petrom, représentée par son président, Ahmed Bouaida, a décidé de contribuer au fonds à hauteur de 100 millions de dirhams.

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a apporté une contribution de 10 millions de dirhams. Ce don a été fait en coordination avec la Ligue nationale du football professionnel (LNFP), la Ligue nationale du football amateur (LNFA), la Ligue nationale du football féminin (LNFF), la Ligue nationale du football diversifié (LNFD) et les Ligues régionales.

Sur décision de Abdellatif Hammouchi, patron du pôle DGSN-DGST, ces deux directions vont verser 40 millions de dirhams au Fonds spécial.

Les officiers supérieurs des Forces Armées Royales, Généraux et Colonel-Majors, de toutes les composantes : Terre, Air, Mer et Gendarmerie Royale, contribuent par le don d’un mois de salaire au Fonds spécial.




Les membres du gouvernement ont, quant à eux, fait don d’un mois de salaire au profit de ce Fonds spécial, alors que les membres des deux Chambres du Parlement ont annoncé avoir contribué avec leurs allocations d’un mois.

Les présidents des instances, institutions constitutionnelles et nationales contribuent le salaire d’un mois au profit du Fonds et ce dans le cadre de la mobilisation globale contre le nouveau coronavirus.

Les conseillers du roi et chargés de mission du Cabinet Royal font don d’un mois de salaire au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus.

La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) annonce que la présidente, le directeur général et les membres du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle vont faire don de leurs indemnités, au titre du mois de mars 2020, au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus, créé sur Hautes instructions royales.




Les Secrétaires généraux des différents départements ministériels ont également adhérer à la mobilisation nationale contre cette pandémie en consacrant leur salaire d’un mois au profit du Fonds, suivi dans cet élan de générosité par les membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), qui ont également fait don d’un mois de salaire.

Les responsables de l’administration centrale du ministère de la Justice et les membres du cabinet du ministre ont aussi annoncé leur intention de faire don de la moitié de leurs salaires d’un mois en faveur de ce Fonds.

La Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) a annoncé, mercredi, sa contribution directe au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus, via un don de 1 milliard de dirhams.

L’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC) a annoncé une contribution d’un milliard de dirhams.




Le groupe Tanger Med s’inscrit dans l’élan national de solidarité voulu et initié par le souverain, avec une contribution directe de 300 millions de dirhams au Fonds spécial pour la gestion du Coronavirus. Cette contribution vient marquer l’adhésion totale de Tanger Med à cette initiative et témoigne de son rôle aux côtés de ses concitoyens en ces circonstances particulières, souligne le groupe dans un communiqué. Parallèlement, poursuit la même source, Tanger Med poursuivra son action, à travers sa Fondation, en veillant à accélérer son programme en faveur des populations ainsi que la mise en place d’un programme de soutien et d’accompagnement des TPE/PME dans les domaines de la logistique et des services.

Moulay Hafid Elalamy a également fait preuve de solidarité et citoyenneté envers ses concitoyens en contribution au Fonds spécial de lutte contre la pandémie. Ainsi, il participe à hauteur de 200 millions de dirhams et apporte ainsi sa pierre à cet édifice de solidarité. Le ministre de l’Industrie participe avec son propre argent qu’il met à la disposition des autorités gestionnaires du fonds. Donc, il ne s’agit pas d’une contribution du groupe Saham ou de ses actionnaires.




Le décret portant création de ce Fonds a été signé, lundi à Rabat, en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, tendant à assurer le financement des mesures de prévention et de lutte contre le Coronavirus et ses effets, avant d’être publié mardi.

Les personnes intéressées sont invitées à verser leurs dons au compte d’affectation spéciale susvisé par virement bancaire sur le compte : RIB 001 810 00 780 002 011 062 02 21, ouvert sur les livres de BANK AL-MAGHRIB /RABAT, au nom du Trésorier Ministériel auprès du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration.

Ce fonds est réservé, essentiellement à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l’urgence, pour traiter dans de bonnes conditions les personnes qui seraient atteintes par le virus.

Il est également dédié au soutien de l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie à travers des mesures qui seront proposées par le CVE, en vue d’atténuer, notamment, les impacts sur le plan social.









À lire aussi: