Affaire Hamza mon bb: l’épidémie complique les choses pour Ibtissam Batma

À cause du coronavirus, les audiences dans les tribunaux sont suspendues depuis lundi dernier et jusqu’à nouvel ordre. Une situation qui complique les choses pour Ibtissam Batma, poursuivie en état de détention dans l’affaire Hamza mon bb.




Poursuivie en état de détention dans l’affaire Hamza mon bb, Ibtissam Batma, styliste et sœur de Dounia Batma, risque de rester longtemps à l’ombre dans la prison Loudaya de Marrakech.

En effet, la décision de suspendre les audiences dans les tribunaux du Maroc a été prise dans le cadre des mesures exceptionnelles visant à lutter contre le coronavirus, rappelle le quotidien Al Akhbar dans son édition de ce jeudi 19 mars.

Et de préciser que cette décision, mise en application en coordination avec le ministère de la Justice, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et le ministère public, a compliqué les choses pour la mise en cause en raison du report de l’audience de son procès.

Ibtissam Batma, rappelle le quotidien, a été écrouée au cours de la semaine dernière par le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Marrakech, qui a décidé de la poursuivre en état de détention.




Ibtissam et sa sœur Batma sont poursuivies dans le cadre de l’affaire Hamza mon bb, du nom de deux comptes anonymes qui, sur Instagram et Snapchat, ont attenté à la vie privée de célébrités essentiellement marocaines.

Les deux sœurs sont notamment poursuivies, dans le cadre de cette affaire, pour participation à l’accès frauduleux au système informatique de données, diffusion de faits mensongers dans le seul but de nuire à la vie privée des individus, diffamation, diffusion de propos et de photos, chantage.

Cette affaire remonte à 2016, année où ce mystérieux compte, géré et animé par plusieurs personnes, a défrayé la chronique. Dès le départ, les noms des sœurs Batma ont été évoqués, mais ces dernières ont toujours catégoriquement nié leur implication dans ce réseau criminel.




À lire aussi: