Les consommateurs marocains appelés à ne pas faire de « surstocks »

Le consommateur marocain n’a pas à s’inquiéter pour son approvisionnement en fruits et légumes.




La Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes (FIFEL) rassure de la disponibilité, en quantité suffisante, de ces produits.

L’approvisionnement des marchés en fruits et légumes se fait d’une manière régulière et suffisante et aucune rupture n’est envisagée pour les mois à venir.

Par ces temps de mesures drastiques en vue de lutter contre le coronavirus, la FIFEL affirme dans un communiqué, que « la production maraîchère est abondante et toutes les dispositions sont prises afin d’assurer le bon déroulement de l’acheminement des fruits et légumes vers les marchés  ».




Malgré les coûts de production supplémentaires générés par cette période de confinement, les producteurs « font preuve avant tout de patriotisme. »; « les producteurs s’engagent, comme à l’accoutumée, à honorer leurs engagements vis-à-vis du consommateur », précise la FIFEL. 

Néanmoins, la Fédération a recommandé au consommateur d’éviter de « faire des surstocks de fruits et légumes et de ne s’approvisionner que selon leurs besoins immédiats », tout en rassurant que « l’offre en ces produits dépasse bien la demande  ».

Elle a également rappelé que l’exportation des fruits et légumes continue aussi bien par camions que par bateaux sans restriction, tout en prenant les précautions qu’exige la situation actuelle de confinement.




À lire aussi: