Covid-19: les mesures prises par le Royaume du Maroc séduisent

Les mesures prises par le Maroc pour la gestion du COVID-19 afin d’assurer la sécurité sanitaire des citoyens séduisent et mettent le royaume à l’avant-garde de la gestion du Coronavirus à l’échelle mondiale.




Le Maroc a pris les mesures préventives et d’hygiène les plus efficaces et les plus rigoureuses du monde, a reconnu le quotidien espagnol El Pais.

Il s’agit entre autres du confinement forcé, de l’interdiction des déplacements non essentiels et des visites hors domiciles. Seules sont autorisées, les sorties pour s’approvisionner, se faire soigner et pour se rendre au travail. Les sorties de domicile sont soumises à autorisation, et les transports public et privé de passagers, interdits.

Le journal salue surtout le respect strict desdites mesures et les dispositions prises par les autorités marocaines pour les faire respecter. Ce qui n’est pas le cas dans les autres pays, notamment en Espagne par exemple.




El Pais fait savoir que pendant que Pedro Sánchez a déclaré le 21 mars que l’Espagne avait appliqué les mesures les plus drastiques au monde par rapport à la gestion du COVID-19, le Maroc a, quant à lui, prévu des mécanismes plus rassurants et plus effectifs.

Ces nombreuses mesures, ont fait du royaume samedi dernier selon le journal, le peloton de tête des pays ayant adopté les mesures les plus sérieuses contre le COVID-19. La Chine n’est pas allée jusqu’à cette extrême dans les mesures contre le virus. Plusieurs services ont continué par fonctionner avec certaines restrictions, même dans Wuhan, l’épicentre du Coronavirus, a fait observer El Pais pour saluer les nombreux sacrifices consentis par le Maroc.




Le royaume n’a pas attendu le pire avant de prendre des mesures radicales contre le virus. À la date du 22 mars 2020, les chiffres officiels font état de 4 décès de COVID-19 pour 115 cas.

Le journal est revenu de façon plus détaillée sur les différentes mesures préventives prises par les autorités marocaines. Lesquelles ont affecté presque tous les secteurs, notamment l’économie, le tourisme qui contribue à hauteur de 7 % du PIB par exemple. Malgré cela, le royaume continue de prendre des mesures.

En témoigne l’interdiction faite aux éditeurs de journaux et magazines de diffuser l’édition papier de leurs publications jusqu’à nouvel ordre sur le territoire marocain, rapporte le quotidien espagnol El Pais.




À lire aussi: