Covid-19: 3 marocains juifs sont décédés après avoir assisté à un mariage à Agadir

Sur les 33 décès dus au coronavirus au Maroc, selon un bilan arrêté à ce mardi 31 mars, trois victimes sont issues de la communauté juive du Maroc et venaient d’assister à une grande fête de mariage donnée à Agadir, au cours de laquelle elles auraient pu être contaminées.




Les conditions au cours desquelles un chef d’entreprise, Marocain de confession juive, a été contaminé par le coronavirus à Agadir se précisent.

Selon le quotidien Time of Israel, Ari Peretz, qui était âgé de 58 ans, a assisté à une grande fête de mariage, donnée voici trois semaines à Agadir, et qui comptait plusieurs centaines de convives venus de France.

Ce média indique que la mère de cet homme d’affaires a également été contaminée par le coronavirus, après avoir elle aussi assisté à cette même fête de mariage. Simone Peretz, 75 ans, a rendu l’âme hier, lundi 30 mars, à Casablanca.




Un autre homme d’affaires, également Marocain, figure lui aussi parmi les personnes décédées issues de cette communauté du Maroc. Il s’agit, indique ce média israélien, de Michel Tordjman, qui était âgé de 62 ans.

Les défunts, Ari Peretz et Michel Tordjman, ont été inhumés, vendredi dernier, dans un cimetière de Casablanca réservé à la communauté juive marocaine.

Au total, 16 personnes issues de cette communauté, sont actuellement prises en charge en tant que patients malades du Covid-19, par les autorités sanitaires du royaume.




À lire aussi: