Le Maroc mécontent d’un accord entre Israël et les Emirats Arabes Unis

Plusieurs Israéliens, attendus dans leur pays pour la fête du Pessa’h, sont bloqués au Maroc à cause de la tension diplomatique entre le royaume et les Émirats Arabes unis.




Alors que le Maroc avait donné son accord pour leur rapatriement, il a finalement changé d’avis. Les Émirats arabes unis, après avoir rapatrié dans un premier temps près de 200 personnes du Maroc, s’apprêtent à rapatrier 74 autres, toujours bloqués dans le royaume.

Selon la radio de l’armée, l’État hébreu et les Émirats arabes unis s’apprêtaient à organiser un vol de rapatriement conjoint de leurs citoyens du territoire marocain sans la consultation préalable des autorités marocaines.




Frustré, le Maroc a bloqué le processus. Outre Israël, les Émirats arabes unis ont également proposé cet arrangement à plusieurs autres pays vivant des situations similaires.

Cette crise politique intervient dans un contexte de tensions marqué par le rapprochement du Maroc du Qatar, pays ennemi des Émirats arabes unis. 

En attendant leur prochain rapatriement, les Israéliens sont répartis dans des hôtels de Marrakech et la communauté juive marocaine.




À lire aussi: