(Vidéo) Les choses se compliquent pour le Français qui a écrasé des moutons

Ça se complique pour le Français qui a foncé sur un troupeau de moutons




Placé en détention provisoire à la prison de Benslimane, pour avoir écrasé un troupeau de moutons et proféré des menaces de mort à l’encontre d’un enfant, la famille du résident français essaie par tous les moyens de faire retirer la plainte par la famille du berger.

Dans une déclaration au site Alyaoum24, le père du jeune berger, Hassan, a confié ne pas avoir l’intention de renoncer à l’action en justice, malgré les doléances des membres de sa famille et de son avocat, qui ont tenté de l’en dissuader.

Après avoir reconnu les chefs d’accusation retenus contre lui, le ressortissant français devra comparaître ce lundi 11 mai devant le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Benslimane.




Les faits remontent au 2 mai dernier, quand le Français, résidant à la plage David, avait écrasé un troupeau de moutons avec sa voiture, avant de menacer le jeune berger de subir le même sort.

Les officiers de la Gendarmerie royale de Mansouria sont immédiatement intervenus après avoir reçu une plainte et ont ont procédé à l’arrestation de cet homme, qui sera traduit en justice.

L’association des résidents de la plage David a informe sur sa page Facebook qu’une «Association Marocaine Reconnue d’utilité Publique va mettre en relation ce jeune avec un avocat pour l’accompagner». De son côté, l’association «Comme chiens et chats Maroc» a dénoncé ce crime, et se porte partie civile.









À lire aussi: