Violation du confinement: durcissement des contrôles au Maroc

Face au non-respect du confinement ayant entraîné une hausse des cas de contamination au covid-19 depuis le 29 avril, les autorités marocaines ont décidé de durcir le contrôle.




Les autorités publiques ont revu leur mode d’action, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. Depuis deux jours, une opération de raffermissement des mesures de contrôle du respect de l’état d’urgence a été lancée dans plusieurs villes, précise la même source.

Des barrages de police ont été ainsi installés dans les principales artères de Casablanca et Rabat. Désormais, aucun déplacement de quartier en quartier n’est possible.




Ce nouveau plan d’action est la forme améliorée de celui adopté le 20 mars pour faire face aux nouvelles exigences. Il vise à éviter le relâchement dans l’observation du confinement imposé afin de freiner la propagation du covid-19 dans le royaume.

Le pays est à moins d’une semaine de l’entrée dans le processus de déconfinement progressif. Reste à savoir si cela sera effectif dans ce contexte peu rassurant.




À lire aussi: