Youssoufia: un jeune invente et développe un distributeur automatique de gel désinfectant

Covid-19 : un jeune de Youssoufia invente et développe un distributeur automatique de gel désinfectant




La rage de vaincre le covid-19 inspire bien de jeunes inventeurs marocains. C’est le cas d’un jeune originaire de la ville de Youssoufia qui a développé un distributeur automatique de liquide désinfectant, à faible coût et de grande qualité.





Cet appareil développé par Abdelmouhaimen Rakkas a pour objectif de « contribuer aux différents efforts inlassables visant à endiguer la propagation du nouveau coronavirus ». L’inventeur est l’un des lauréats de l’école Act School relevant du Groupe OCP.

Le distributeur automatique fonctionne selon le système infrarouge, et peut être utilisé aux entrées des hôpitaux, des institutions ou des lieux publics, car « il permet à ses utilisateurs de stériliser leurs mains sans avoir à le toucher ».

Il a été fabriqué grâce à la technique de « découpe laser et à impression 2D, avec la possibilité d’augmenter la cadence de production quotidienne, afin de couvrir les besoins de l’ensemble des intervenants », rapporte la MAP.




Interrogé sur les raisons pour lesquelles il a pensé à une telle fabrication, Abdelmouhaimen Rakkas, a relevé « qu’en l’absence d’un médicament ou d’un vaccin, la stérilisation demeure le moyen le plus efficace de prévention contre le covid-19  ».

Il a également fait savoir que « la fabrication et l’installation du distributeur ont été effectives en une seule journée, en dépit de certains obstacles liés au manque de moyens et à la non-disponibilité de certaines matières et pièces électroniques ».

Il a émis le souhait de voir cet appareil installé au niveau de l’ensemble des établissements publics et des hôpitaux de la ville de Youssoufia, ainsi que dans les différentes régions du royaume.




De son côté, le directeur de l’école Act School, ne cache pas sa fierté de voir plusieurs étudiants de cet établissement s’inscrire depuis le début du confinement sanitaire, dans des initiatives innovantes, « en vue de contribuer aux efforts nationaux visant à lutter contre le coronavirus ».

ACT School est l’un des programmes conçus par Connect Institute, qui permet d’accompagner les jeunes et de développer leurs compétences, a-t-il précisé, ajoutant que le « cursus d’apprentissage s’étale sur une année et se termine par une période d’incubation et d’appui aux projets professionnels conçus par les participants », précise la même source.




À lire aussi: