(Vidéo) Les autorités de Harhoura condamnent les accès à la plage de Sid El Abed

Harhoura: l’accès à la plage Sid El Abed condamné par des murs




Les autorités de Harhoura ont décidé de condamner tous les accès à la plage de Sid El Abed en y construisant des murs. Cette décision a été prise après la plainte déposée par des habitants de la région, selon laquelle des vendeurs de poissons s’installent dans cette plage pour écouler leurs marchandises, violant ainsi l’état d’urgence sanitaire décrété par le Maroc à cause du covid-19.

Si cette décision a été applaudie par certains habitants, d’autres ont dénoncé cette initiative et estimé que l’accès aux plages doit rester libre.




Rappelons que la période de confinement a été prolongée pour 3 semaines supplémentaires au Maroc dans le cadre des mesures préventives pour lutter contre la propagation du coronavirus.

L’annonce a été faite lundi dernier par le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani lors d’une séance commune de la Chambre des représentants et la chambre des conseillers consacrée à la présentation par le chef du gouvernement du « développement de la gestion du confinement pour l’après 20 mai ».









À lire aussi: